Kongo central : visite de réconfort du ministre Nestor Mandiangu aux accidentés de Kasangulu

Kongo central : visite de réconfort du ministre Nestor Mandiangu aux accidentés de Kasangulu

Le ministre provincial de la Santé et Intérieur Nestor Mandiangu était à l’hôpital général de référence de Masa de Kasangulu au chevet des victimes de l’accident de circulation du samedi 13 février dans cette cité. Beaucoup ont besoin des soins appropriés.

Par Blaise Vangu


Ils sont 17 admis aux soins pour des fractures de fémur, plaies, contusions musculaires post-traumatiques, contusions musculaires de la jambe, fractures luxation de la jambe, fractures des mandibules, traumatisme crano- encéphalique de type comossion cérébrale avec multiples écorchures, etc. La tranche d’âge varie entre 1 an et demi et 39 ans.  »Certains méritent des soins appropriés à Kinshasa », relève Dr Nzuzi Nketi, médecin chef de staff de l’hôpital général de référence de Masa . Nestor Mandiangu a décidé le transfert de quelques uns à l’hôpital Saint Luc de Kisantu pour des soins appropriés.
Cet accident qui a tué deux personnes: une dame du nom de Juliette et Mankutima Lukombo, une fillette de 11 ans, a eu lieu à Kasangulu.

En effet, un bus en provenance de Kwilu-Ngongo a quitté la route.
L’excès de vitesse en serait la cause.  »Il ne se passe deux en semaines sans qu’il ait un accident de circulation à Kasangulu. Le parking est mal placé, il y a trop de gens et de véhicules. Il y a une route secondaire qui contourne la chaussée et où l’on peut aménager un parking. Malheureusement, elle est menaçée par des érosions. Des études seront menées pour voir ce qui doit être fait », promet Nestor Mandiangu, ministre provincial de la Santé et de l’Intérieur.

Leave a Reply

Your email address will not be published.