» Nous voulons une réouverture des écoles sécurisée et une reprise des cours responsable  »:message de Lambert Mbadu, proved du Kongo central 2

 » Nous voulons une réouverture des écoles sécurisée et une reprise des cours responsable  »:message de Lambert Mbadu, proved du Kongo central 2

Plus de deux mois après la fermeture des écoles par le gouvernement à cause de la 2eme vague de la Covid-19,les élèves vont renouer avec le chemin de l’école. La baisse des contaminations a poussé le gouvernement à choisir la date du 22 février. Dans la province éducationelle du Kongo central 2,Lambert Mbadu,le directeur a sensibilisé les chefs des sous-divisions de l’éducation pour protéger les enfants.

 » Nous sommes dans un contexte particulier. La crise sanitaire de Covid-19 est là et donc les instructions ont été données pour que ceux qui gèrent les écoles au quotidien , ceux qui reçoivent les enfants à l’école respectent toutes les mesures barrières qui ont été décidées pour prévenir contre cette pandémie. Nous voulons une reprise sécurisée,le port obligatoire du masque,la distanciation… »,insiste Lambert Mbadu. Pour les salles de classes bondées,il demandent aux chefs d’établissements d’avoir beaucoup de créativité pour faire respecter les gestes barrières.  » il peuvent aussi organiser les enseignements l’après-midi. Là où il y aura des problèmes,nous allons les assister  »,promet Mbadu.
Aux chefs de division,le proved a aussi insisté sur la responsabilité.  » Nous avons perdu beaucoup de temps, des pertes énormes d’apprentissage. Les chefs d’établissements doivent avoir un petit plan d’urgence pour voir ce qui peut être fait. On est en train de les former  », signale-t-il.
Mais tout sera fait sur base du calendrier actualisé.

Les parents responsabilisés

C’est depuis décembre 2020 que le gouvernement de la RDC a suspendu les cours dans les écoles à cause de la 2 ème du Coronavirus beaucoup plus virulente. Les parents ont mis la pression pour que les écoles rouvrent leurs portes.  » C’est maintenant que tout le monde doit jouer son rôle en ce temps de crise. Ils doivent savoir que les premiers éducateurs, c’est eux . L’école est une opportunité de scolariser leurs enfants,leur rappelle-t-il. Ils doivent accompagner les écoles pendant cette période difficile. Je demande aux membres des comités scolaires selon les cas d’assister les chefs d’établissements dans la mise en œuvre de toutes ces dispositions qui visent à réduire l’effet négatif de cette crise sur l’éducation. »

Leave a Reply

Your email address will not be published.