Rd Congo : passionnante formation sur le photojournalisme

Rd Congo : passionnante formation sur le photojournalisme

Formation en photojournalisme à Kinshasa/Infobascongo

Les journalistes des organes de presse de la Rd congo qui fournissent des reportages dans le site du média du citoyen de l’Institut panos paris(Ipp) suivent depuis ce matin une formation en photojournalisme. Elle se tient au Centre de documentation de l’enseignement supérieur et universitaire et recherches scientifiques de Kinshasa(Cedesurk). Objectif : améliorer le statut de ce métier et le rôle de la photographie dans la presse.

De retour à Cabinda center son hôtel à Lingwala à Kinshasa, Alain Wandimoyi, photojournaliste prend en photo ses confrères ainsi que  Godefroid Buiti, le responsable d’Intercongo média(Icm). ’’ Soyez rassurez que j’ai utilisé le Raw’’, lance-t-il souriant.

Ce format de fichier images qui permet de conserver ses photos, il ne le connaissait pas. ‘’ Je croyais que c’était des virus, pourtant, ce sont mes négatifs que je jetais’’, se souvient-il triste.

Les 14 journalistes de sept organes partenaires à l’Ipp qui apprennent sur le photojournalisme proviennent du Bas-Congo, Kinshasa, Katanga, Equateur, Nord-Kivu et Bandundu. ’’ Nous voulons désormais qu’ils nous envoient de bonnes photos pour le média du citoyen’’, a expliqué Pierre N’Sana, coordonnateur de l’Ipp Rd Congo.

La matière porte sur : la théorie et le laboratoire sur la photo numérique, le traitement des images et la pratique de la photographie et prises de vue. Au cours de la première journée, Alain Kazinierazis, expert en photojournalisme et enseignant en Belgique a entretenu les journalistes sur la composition des images. Il a aussi projeté des images sur les portraits des photographes africains. ‘’ Vous devez considérer la photo comme une écriture à part entière et non une simple illustration’’, les a-t-il exhortés.

Satisfecit

Formation en photojournalisme à Kinshasa/Infobascongo

Cette première journée a été bénéfique pour les participants. ’’ En tout cas, ce n’est pas une journée perdue. J’ai comblé mes lacunes car, je savais qu’il existe le Raw et le Tif mais je ne comprenais pas  comment leurs rôles’’,a avoué Etienne Kokolo,un photographe de presse de renom.

Depuis sa naissance, Mathieu Mokolo de l’Icm, la cinquantaine, n’a jamais touché à un appareil photo. ‘’ Oh, la ! la ! Je me suis demandé si je vivais dans quel monde car, j’étais dépaysé. Mais, je me suis donné la peine de bien suivre. J’espère que je pourrai enfin manier un appareil pour ne plus recourir aux photos des autres que je scannais’’, attend-il fiévreusement. Il rêve de se distinguer à Mbandaka à l’Equateur où ‘’ il n’y a pas vraiment de photographes formés’’.

Le Bas-Congo est représenté par Alphonse Nekwa de l’Icm et www.infobascongo.net.

Leave a Reply

Your email address will not be published.