Kinshasa: Des journalistes à l’heure du multimédia

Kinshasa: Des journalistes à l’heure du multimédia

Formation en photojournalisme à Kinshasa/Infobascongo

Des journalistes des médias de la Rd Congo,partenaires du Journal du citoyen(JDC) sont à l’école du multimédia à Asyst non loin de l’ambassade d’Italie à Kinshasa. Cette formation qui vise de les familiariser aux nouvelles technologies de l’information entre dans le cadre du projet Médias citoyens pour la paix et la bonne gouvernance(MECIP).

‘’ L’internet prend une place prépondérante dans la production de l’information et le journaliste à un concurrent:monsieur tout le monde. Il faut  donc qu’il soit à la page’’’, indique Cédric Kalonji. Ce formateur,journaliste à Radio france internationale(Rfi) l’a dit aux 19 journalistes de la Rd Congo qui participent à cette formation en multimédia. Ces correspondants de l’Intercongo média(ICM)  ,Forum des As,Potentiel,Tempêtes des tropiques,Phare  et Observateur fournissent des articles au JDC.

En cette première journée,ils ont appris à écrire des articles sur google document .    En effet,’’c’est une suite bureautique en ligne comprenant des programmes qui permettent un travail collaboratif,sur des documents texte,tableur et présentation’’. Autre notion: twitter. Chaque journaliste a crée son compte . ‘’C’est un outil de réseau social et de microblogage qui permet d’envoyer gratuitement des brefs messages ,appelés tweets,su internet,par messagerie instantanée ou par sms. Ces messages sont limités à 140 caractères’’.

Bénéfique

Au-delà du temps,les journalistes sont restés collés à leurs machines. ‘’ C’est vraiment important ce que j’ai appris. Moi qui travaille avec les organisations des droits de l’homme,cela m’aidera à travailler en réseau ‘’,se réjouit Godet Kalonji de Tempêtes des tropiques.

Pour Kalonji,à la fin de la semaine,les journalistes doivent être en mesure de collecter l’information à l’aide de leurs appareils photos,envoyer des images à la télé,le son à la radio,écrire un article pour la presse écrite et électronique. ‘’ La tendance dans les médias,c’est d’avoir des journalistes complets’’,prévient-il.

C’est ce vendredi que se clôture cette formation organisée par l’Institut panos paris. Les participants bénéficieront des appareils photos et des smartphones pour leur travail.

Selon François Pascal Mbumbu,animateur ouest de cet institut  les 11 correspondants de l’ICM suivront la semaine prochaine un autre atelier sur ‘’les citoyens reporteurs’’. Parmi eux,Alphonse Nekwa de www.infobascongo.net.

Leave a Reply

Your email address will not be published.