Le Bas-Congo jusque-là absent du village de la francophonie

Le Bas-Congo jusque-là absent du village de la francophonie

Pendant que le village de la francophonie est ouvert depuis hier au stade des martyrs, le Bas-Congo n’occupe pas son stand. Et pour cause : le manque des moyens. En effet, les comptes du gouvernement sont saisis par la justice et la taxe sur le débarquement et l’embarquement retirée.

Logo Francophonie

Au village de la francophonie à Kinshasa, le stand du Bas-Congo est fermé. La province ne s’est pas encore manifestée. ‘’ Il n’y a pas des moyens pour faire déplacer les délégations’’, explique une autorité provinciale. Pourtant, les compétences sont disposées à présenter la culture et autres atouts du Bas-Congo .

Selon une source, ce manque des moyens est lié à la saisie par la justice des comptes de la province. L’action a été menée par Pamphile Badu alias chez Tonton.

Autre difficulté : la taxe sur l’embarquement et le débarquement qui est retirée par le gouvernement central selon un collaborateur du gouverneur. ’’ Sans cet argent, la situation sera chaotique dans la province’ ’, annonce-t-il.

Ministre intérimaire de la culture et arts, Modero Nsimba assure que ‘’le Bas-Congo prendra bientôt possession de son espace’’.

Leave a Reply

Your email address will not be published.