L’Office congolais de contrôle de Lukala lutte contre les avaries malgré la pression

L’Office congolais de contrôle de Lukala lutte contre les avaries malgré la pression

Sacs de haricots avariés devant le poste de contrôle Occ/Lufu

Malgré la pression des commerçants et des hommes en uniforme sur  l’Office congolais de contrôle(Occ), agence de Lukala, cette dernière tient à la santé de la population. Elle a détruit hier des sacs de farine et de haricots avariés à Songololo.

Deux cent cinquante tonnes de farine de blé ont été détruit par immersion dans la rivière kwuilu  à 160 km de Matadi. Outre ce blé, 97 sacs de haricot ont aussi été incinéré à proximité. Sans date de péremption, des asticots et charançons y foisonnaient. Ce produits alimentaires ont été saisi à la frontière angolo-congolaise de Lufu en territoire de Songololo. La pression des commerçants de Kinshasa et des hommes en uniforme n’a pas su dissuader Théophile Selubanzi, chef d’agence de l’Occ Lukala. ‘’ Malgré les ménaces, je suis déterminé à protéger les vies des Congolais ‘’, dit-il déterminé.

L’expertise de l’Occ a été confirmée par le laboratoire de l’Université de Kinshasa qui a procédé à  une contre expertise. La demande de grâce des commerçants pour le recyclage de ces produits en alimentation pour bétail a été rejetée. ‘’ Tant qu’il n’y a pas eu connaissance des correspondances des fermiers intéressés l’Occ ne peut adhérer à cette démarche’’, relève la correspondance de Camille Engwanda, chef de direction provinciale. Même son de cloche du côté de la justice. ‘’ Je ne pouvais pas l’autoriser car, rien ne rassure qu’ils vont l’utiliser pour les animaux’’, explique Robert Matuzolo, procureur de la république près le tribunal de grande instance de Mbanza-Ngungu. Ce dernier a lancé par contre, une poursuite judiciaire à l’encontre de ces commerçants.

Leave a Reply

Your email address will not be published.