Diaspora : Le noir n’est–il pas obligatoire?

Un Matadien habitant à l’étranger vient de nous envoyer cette réflexion que nous publions. Didier Vakombwa est un fidèle lecteur de  

www.infobascongo.net à l’instar de Nambo, Abbé Germain Nzinga, Kiff, Me Chérine…

1.       Pour aider un sans papiers à trouver du travail et gagner un peu d’argent, il faut travailler au noir.

2.     Pour acheter à un prix discutable et naturellement plus bas, on doit aller au marché noir.

3.     Pour aspirer tous les venins dus à la morsure du serpent, on a besoin de la pierre noire.

4.     Pour être sûre d’être très bien habillé lors d’une très grande manifestation, on doit porter la veste noire.

5.     90% des chaussures et ceintures au monde sont noires.

6.     Pour montrer son amour et sa compensation au mort lors des funérailles, tout le monde est en noir.

7.     Pour régler un conflit et en donner solution, les magistrats et avocats sont en noirs.

8.     Un enfant né d’un couple mixte noir et blanc, sachant qu’il a 50% du sang noir et 50% du sang blanc, on dit qu’il est noir.

9.     Toutes les limousines, étant des voitures de très grandes valeurs sont noires.

10.  90% des tableaux dans les salles de classes sont noirs.

11.   Pour connaître la vrai cause d’un accident d’avion, on a besoin de la boîte noire.

12.  Toutes les grandes valeurs morales, culturelles et la pureté des mœurs on les trouve chez les noirs.

13.  On a besoin des nuages noirs pour avoir de la pluie, signe de bénédiction.

14.  On a besoin de l’or noir, sans le quel le monde est en arrêt.

15.  On a besoin des lunettes noires au service de sécurité pour faire du bon travail.

16.  On a besoin de la terre noire ou de la cendre noire pour un repos éternel.

17. On a besoin d’une chambre noire pour développer un cliché radiologique ou photographique.

18. On a besoin d’une chambre noire pour soigner un malade de tétanos. 

Pourquoi alors le complexe ?

Pourquoi alors le racisme ?

Toutefois NOIRS ET BLANCS égalité au tombeau.

 

                 Edité par  Didier VAKOMBUA        

                          JUILLET 2009

La mort au centre de l’inégalité raciale tel est le titre de mon prochain livre …

Leave a Reply

Your email address will not be published.