Matadi : Terne fête de Saint Valentin

Matadi : Terne fête de Saint Valentin

une avenue du centre commercial de Matadi/infobascongo

Pas d’engouement des habitants de  Matadi sur la Saint Valentin ce 14 février. Nombreux jugent désormais sans importance cette fête des amoureux. Mais le manque des moyens en est pour beaucoup.
Moins d’habitants ce jeudi à Matadi en rouge et noir,couleurs qu’arborent les Valentins. A Kinkole au pont maréchal à Kinkanda,les stands qui refusaient du monde le 14 février étaient déserts.  » Je ne gagne rien spirituellement avec cette fête »,se justifie Mathi Lutete,hier pourtant,partisane de cette fête.  » J’ai préféré rester à la maison. Contrairement aux années passées où je me bâtais pour être en rouge et noir et faire la fête,aujourd’hui,je suis en jaune »,explique Tanya sur  facebook terminant son message par Mdr(Mdr,mort de rire,Ndlr).
Cependant,ce manque d’engouement trouve aussi son explication dans la pauvreté qui sévit .  » Il faut avoir de l’argent pour s’offrir des cadeaux,sortir en amoureux pour danser,grignoter et boire un pot’‘, soutien Jonathan Nsimba. Merveille,le confirme aussi:  »j’aurai aimé remettre un cadeau à mon fiancé mais faute d’argent,je me suis limité à lui faire un texto tendre »,regrette-t-elle.
Prêtre du diocèse de Matadi,l’abbé Jules Mandaya pense que  » la Saint Valentin doit se fêter dans la méditation et la prière et non comme cela se faisait  ».

Par Rosianne Nduli,stagiaire

Leave a Reply

Your email address will not be published.