Matadi :La police arrête un jeune ouvrier qu’elle accuse d’abuser d’une folle

Matadi :La police arrête un jeune ouvrier qu’elle accuse d’abuser d’une folle

Une des folles errant dans Matadi/infobascongo

Un jeune manœuvre commis à la surveillance d’un chantier à Kinkanda à Matadi serait entre les mains de la police. Cette dernière l’a appréhendé selon elle, entrain d’abuser d’une détraquée mentale enceinte aux petites heures du matin. Il aurait été surpris non loin du siège de la Mission des Nations-Unies au Congo(Monusco). Le film de l’événement.

Scène ridicule et tonitruante vers 2 heures ce matin sur l’avenue Kinkela Tshima à Kinkanda. Deux policiers et un chauffeur de taxi débarquent avec M, un ouvrier ivre habitant sur cette avenue. ‘’ Donne-nous l’argent que tu nous as promis car, nous avons autre chose à faire ‘’, menaçaient-ils devant la maison en construction qu’il garde. ‘’ Je viens de perdre la clé ‘’, se justifiait M, menotté. Personne parmi eux n’expliquait de quoi il est question aux habitants réveillés par le bruit. C’est lorsqu’ils ont réussi à l’embarquer de nouveau dans la voiture qui les avait conduit que l’histoire se sait. ‘’ Il a été appréhendé par la police entrain d’abuser d’une folle enceinte non loin de la Monusco. Il a accepté de donner de l’argent aux policiers pour qu’il le libère mais il ne veut plus’’. Et d’ajouter :’’nous le conduisons au 2415 car, moi, je dois continuer mes courses’’ (2415, le commissariat de la ville, Ndlr).

Cependant, un autre ouvrier dit ‘’ne l’avoir pas vu au 2415 ce matin’’.

A en croire des jeunes M., la trentaine a déjà violé une fillette du quartier de 12 ans. Il fume du chanvre et est accroc aux liqueurs fortes.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.