Moanda: La société civile exige la destruction de 1100 sacs de farine de maïs périmée

Moanda: La société civile exige la destruction de 1100 sacs de farine de maïs périmée

Logo OCC

L’Office congolais de contrôle (OCC) a saisi le mercredi dernier 1100  sacs de farine de mais périmée à la frontière Congolo-Angolaise de Malonga à Muanda. La société civile de cette cité exige la destruction de ces produits alimentaires.

 »Nous sommes contre la décision de renvoyer cette marchandise au Cabinda, nous voulons sa destruction pour éviter que ça nous revienne par d’autres frontières….. », exige Willy Iloma, Coordonnateur du Forum pour  la défense des droits des personnes. Estimée à 1100  sacs, cette farine de maïs qui appartient à une commerçante congolaise est consignée au parquet secondaire de Moanda. Pour la société civile,il y a des tractations pour retourner cette marchandise au Cabinda.  » Ce n’est pas à nous de décider sur le refoulement ou la destruction de ces produits. L’ affaire est à la commission du parquet, nous attendons sa décision et celle de ma hiérarchie », explique le chef d’agence adjoint de l’OCC. Et d’ajouter:  » la destruction coûte chère et je sais que cette femme n’a pas d’argent pour la supporter. Cependant, elle est en contact avec les autorités judiciaires qui décideront ».

Depuis un certains temps, plusieurs produits alimentaires en provenance de l’Angola sont périmés.

Leave a Reply

Your email address will not be published.