Matadi : cinq acteurs politiques et de la société de nouveau fréquentables

Matadi : cinq acteurs politiques et de la société de nouveau fréquentables

csacLes professionnels des médias de Matadi sont au courant du rapport de monitoring des médias réalisé par le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication(CSAC). Ils savent notamment que la suspension qui pesait sur certains acteurs politiques et de la société civile a été levée. La rencontre a eu lieu ce vendredi au siège du CSAC en ville basse.

Adrien Phoba et Albert-Fabrice Puela, députés nationaux, Valentin Vangi, coordonnateur de la Société civile du kongo central(Socikoc), Didier Mambweni, acteur de la société civile et Emmanuel Mampuya, opérateur politique peuvent de nouveau s’exprimer dans les médias du Bas-Congo. ‘’ Ils agissaient en vue de déstabiliser les institutions. Nous avons pris une mesure conservatoire d’un mois, elle a expiré le 3 septembre. Nous l’avons prise pas parce que nous soutenons une autorité mais il fallait calmer la tension. Ce n’est pas normal que le gouverneur, autorité élue soit insulté dans les médias. La ville était en train de s’embraser. Maintenant, il s’observe un calme dans les médias’’, explique Etienne Kusengumuna, coordonnateur du CSAC. ‘’ Il faut que le journaliste se fasse respecter comme les médecins et les avocats. Respectez votre code d’éthique et de déontologie pour conserver la noblesse de votre métier’’, enchaîne-t-il.

Satisfaction

Selon Vangi’’ je suis satisfait de la levée de cette mesure. Comme je suis respectueux de la loi, j’ai accepté mais il y avait à redire’’, pense-t-il. ‘’ C’est bien cette décision. Mais prochainement, le CSAC doit vite agir parce que la tension devenait grandissante’’, ajoute Mampuya.

Parmi eux, Didier Mambwebi ne sait pas s’exprimer. Il croupit à la prison du Camp Molayi à Matadi.

Outre la levée de la suspension, le CSAC s’est focalisé sur plusieurs autres maux qui ne cadrent pas avec la bonne pratique du journalisme.

Leave a Reply

Your email address will not be published.