Mbanza-Ngungu : dans trois mois plus des mariés chez les parents : la polémique

Mbanza-Ngungu : dans trois mois plus des mariés chez les parents : la polémique
un village du territoire de kimvula/infobascongo

un village du territoire de kimvula/infobascongo

Les jeunes mariés vivant sous les toits parentaux dans les campagnes de Mbanza-Ngungu à 245 km de Matadi ont trois mois pour se trouver une maison. La décision est de Jean-Claude Botoko, Administrateur du territoire.

 

‘’ Les enfants issus des couples vivant chez leurs parents sont souvent mal éduqués et engendrent beaucoup de problèmes. Leurs parents ont jusque février 2010 pour trouver une maison.’’, a déclaré Jean-Bosco Botoko. Dans les campagnes de la cité de Mbanza-Ngungu plusieurs jeunes après avoir rendu grosse des filles vivent sous le toit parental où ils font de nombreux enfants. Ces derniers ne sont souvent pas scolarisés. Si certains parents s’y plaisent choyant tellement leurs petits-enfants qu’ils deviennent des ratés, certains par contre en ont ras le bol. ‘’ Nous ne pouvons pas continuer à héberger deux couples dans notre maisonnette ce, à notre charge. Nous soutenons totalement l’administrateur.’’, a fait savoir un sexagénaire de Boko à près de 10 km de Mbanza-Ngungu. Il signale que sa belle-fille a fait de sa femme une rivale. M.S son fils, ne s’y oppose pas. Mais s’interroge : ‘’ Sans argent comment quitterai-je les parents ?’’. Pour Jean-Bosco,’’ ces couples peuvent cultiver la terre et se trouver un logis.’’. Il signale que l’opération sera aussi faite dans la cité. Un journaliste de Mbanza-Ngungu signale que dans les campagnes, façonner les briques et construire une maison en terre n’exige que la volonté.

Leave a Reply

Your email address will not be published.