Bas-Congo : des médicaments pour améliorer la santé de la mère et de l’enfant

Bas-Congo : des médicaments pour améliorer la santé de la mère et de l’enfant

Pour davantage lutter contre la mortalité maternelle, néonatale et infantile au Bas-Congo les Fonds des Nations-Unies pour la population UNFPA remet des médicaments à trois zones de santé de Matadi. La cérémonie vient d’avoir lieu à la maternité provinciale à Matadi.

Remise symbolique des médicaments de lutte contre la mortalité maternelle et infantile par Ohashi Keita,représentant résidant ai de l'UNFPA à la conseillère du ministre de la Santé devant la maternité provinciale/Franck Mbayi

Remise symbolique des médicaments de lutte contre la mortalité maternelle et infantile par Ohashi Keita,représentant résidant ai de l’UNFPA à la conseillère du ministre de la Santé devant la maternité provinciale/Franck Mbayi

Metronidazole, Erythromycine, Amoxicilline, produits contre l’anémie…Une gamme de médicaments parmi les 13 recommandés pour améliorer la santé de la mère et de l’enfant. Ils sont destinés aux zones de santé de Matadi, Nzanza et Mbanza-Ngungu. ‘’Ils sont d’une valeur d’environs 50 000 $’’, selon une source de l’UNFPA. ‘’Je vous convie à une bonne utilisation de ces médicaments’’, lance Ohashi Keita, représentant résidant ai de l’UNFPA. Il remet ses médicaments à Dr Ruth Yala, conseillère de la ministre provinciale de la Santé.

Depuis 2011,cette agence du système des Nations-Unies ainsi que l’Unicef,Onu Sida,la Banque Mondiale,Onu femme et un projet appuyé par le Canada lutte contre la mortalité maternelle et infantile au Bas-Congo,Bandundu et Kinshasa. Du coup, la mortalité maternelle régresse selon Oscar Mavila, médecin inspecteur provincial ‘’de 384 cas à 139 cas’’.

Don salué

Pour Julien Ngita, médecin chef de zone de santé de Matadi’’ nous avons grandement besoin de ces médicaments. La santé de la mère et de l’enfant est préoccupante.Vous pouvez avoir toute la technicité mais sans médicaments, c’est un vrai problème.’’ ‘’ C’est une bonne chose. Avec la formation des prestataires le mois prochain, cela aidera vraiment à lutter contre cette mortalité, se réjouit Didienne Bunga, chef de division du genre, enfant et famille. Je demande à la population de fréquenter les structures de santé et à ces dernières de vendre à un prix communautaire les

Véhicule transportant les médicaments de lutte contre la mortalité maternelle et infantile,don de l'UNFPA devant la maternité provinciale/Frank Mbayi

Véhicule transportant les médicaments de lutte contre la mortalité maternelle et infantile,don de l’UNFPA devant la maternité provinciale/Frank Mbayi

médicaments.’’’

Par Wivine Mungazi

Leave a Reply

Your email address will not be published.