Interdiction de Kamerhe de quitter la Rd Congo : l’UNC se confie à Kobler

Interdiction de Kamerhe de quitter la Rd Congo : l’UNC se confie à Kobler

Vital Kamerhe, président de l’Union pour la nation congolaise est interdit de sortir de la Rd Congo. Il a été notifié depuis le 6 janvier dernier par la Direction générale des migrations (DGM). Le secrétariat de ce parti de l’opposition a écrit à Martin Kobler, représentant spécial du secrétaire général des Nations-Unies pour solliciter son intervention sur ce qu’il appelle ’’provocation’’.

Vital Kamerhe, président du parti Union nationale pour le Congo en février 2010 à Bruxelles.

Vital Kamerhe, président du parti Union nationale pour le Congo en février 2010 à Bruxelles.e

‘’L’UNC, les partis politiques et organisations de la société civile membres de la coalition pour le vrai dialogue sollicite votre intervention urgente auprès du gouvernement pour que cette mesure qui viole l’article 30 de la constitution ainsi que des principes relatifs à la démocratie en Rd Congo soit immédiatement levée’’, stipule cette lettre. Cet article dispose:’’ toute personne qui se trouve sur le territoire national a le droit d’y circuler librement, d’y fixer sa résidence, de le quitter, et d’y revenir, dans les conditions fixées par la loi. Aucun Congolais ne peut être ni expulsé du territoire de la République, ni être contraint à l’exil, ni être forcé à habiter hors de sa résidence habituelle’’.

Provocation ?

Depuis le 6 janvier dernier, la DGM a écrit à Vital Kamerhe lui signifiant qu’il est interdit de quitter le territoire national. Jean-Bertrand Ewanga, le secrétaire général de l’UNC signale ‘’que le ministre national de la Défense qui dit ne pas connaître ce message a promis rappeler mais en vain’’. Et de conclure: ‘’nous pensons qu’il s’agit d’une provocation qui a commencé par l’arrestation d’un cadre de l’UNC à Bukavu et qui vise à monter une conspiration pour envenimer le climat politique déjà tendu en Rd Congo’’.

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.