Matadi : des sourds-muets mettent un pied dans le football

Matadi : des sourds-muets mettent un pied dans le football

Des jeunes sourds-muets s’adonnent au football au terrain militaire camp Redjaf à Matadi. C’est en langue des signes qu’ils essaient d’appliquer le règlement. Leur rêve : créer leur propre équipe mais, ils manquent cruellement des moyens.

Des sourds-muets jouent au football au Camp Redjaf à Matadi/Infobascongo

Des sourds-muets jouent au football au Camp Redjaf à Matadi/Infobascongo

Quand un des sourds-muets jongle avec le ballon sur le terrain militaire Redjaf à Matadi, des entendants visiblement curieux n’en reviennent pas. ‘’C’est la toute première fois pour moi de voir des sourds-muets jouer au football. C’est un miracle !’’, lance l’un d’eux. C’est en langue des signes que Simon Tuma, leur entraîneur, un entendant  leur explique le règlement. ’’Ils  sont déjà avancés et ont d’ailleurs formé leur club. Ils savent les règles du jeu. Je m’efforce de les former’’, témoigne-t-il.

Besoin de soutien

Depuis deux mois, ces malentendants ont résolu de pratiquer le football. Si certains jouent avec des babouches, des pantoufles, d’autres jouent pieds nus. Ils portent des chemises, des polos… ‘’Nous manquons de l’argent pour payer un entraîneur qualifié. Car, nous comptons avoir notre propre équipe. Que les autorités nous donnent des moyens pour réaliser notre rêve’’, fait savoir en langue des signes Gradi Baluta Luyanga, élève en 3ème informatique au centre Mata. ‘’C’est une belle initiative puisque toute personne a le droit de caresser un rêve et de le voir s’accomplir. Si le Bas- Congo est la première province à avoir une équipe de football des sourds-muets, c’est un honneur. Les autorités doivent les soutenir’’, estime un entendant.

One Response to "Matadi : des sourds-muets mettent un pied dans le football"

  1. Tsasa matondo  5 avril 2016 at 15:26

    Bonjour !

    Vous comment tu Des Sourds-Muets ici TSHELA nous merci MATADI et BOMA.Quille dit vous toi MBANZA – NGUNGU nous dit mort pourquoi?

    Répondre

Leave a Reply to Tsasa matondo Cancel Reply

Your email address will not be published.