Moanda : des adeptes de Vuvamu détenus pour raison d’enquête après une bagarre

Moanda : des adeptes de Vuvamu  détenus pour raison d’enquête après une bagarre
Les deux présumés bandits arrêtés à Matadi

Les deux présumés bandits arrêtés à Matadi

Bureau administratif du territoire de Muanda/Infobascongo

Des adeptes de la secte Vuvamu sont détenus à la base militaire de Banana, dans le territoire de Moanda. Ils sont accusés ’être des auteurs des échauffourées entre eux et des fidèles catholiques au village Kibamba, à 10 km de Malela, dans le ecteur de Basolongo.

Selon Roméo Kalonji, reporter de la radio communautaire de Muanda , ‘’neuf adeptes de la secte Vuvamu sont aux arrêts à la base militaire de Banana pour raison d’enquête.’’

Aussitôt arrêté le jeudi, ces adeptes ont été présentés à Marie-Thérèse Kiatonda, administrateur du territoire adjoint.

Le mercredi dernier, ces adeptes se sont rebellés au cours d’une messe œcuménique dans leur village.Cité par Roméo Kalonji, José Landu, chef de Kibamba a organisé un culte œcuménique de commun accord avec les notables et tous les chefs spirituels de son village. ‘’Ce dernier temps, nous avons connu deS mortS subiteS, la présence des esprits. Une situation inhabituelle. Tous les villageois devraient prendre part à cette messe et se laver les mains en signe de purification. Chaque confession religieuse devrait payer 2000 FC (2.2 $) pour l’organisation. Ce que les adeptes de Vuvamu ont mal digéré. Une bagarre s’en est suivie’’, a raconté José Landu.Le bilan de ces échauffourées fait état des quelques blessés. C’est grâce à l’intervention de la force navale de Banana que le climat est devenu serein.

Un  comportement qui inquiète. ‘’C’est une forte crainte. Si les gens prient et qu’après cette prière, il y a des échauffourées, j’ai peur que cela devienne une guerre de religion comme c’est le cas en Centrafrique. C’est un dossier que je vais suivre’’,assure  Sisi Mvipi Gelson de la société civile Moanda.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.