Matadi : Emilie Nsasi, élue représentante à la commission nationale des droits humains

Matadi : Emilie Nsasi, élue représentante à la commission nationale des droits humains

Pour promouvoir la gent féminine,  la société civile du Kongo Central (Socicok) vient d’élire la représentante du Bas-Congo à la commission nationale des droits humains. Le choix est porté sur Emilie Nsasi.

Cette élection a eu lieu dans la salle Crongd, au Ciné palace, à Matadi, chef-lieu du Bas-Congo.

Emilie Nsasi/Internet

Emilie Nsasi/Internet

Emilie Nsasi, membre de l’Ong ‘’équilibre’’ est élue avec 7 voix sur 22.  Des différentes structures féminines du Bas-Congo ont jeté leur dévolu sur elle parmi cinq candidates en lice. ‘’Je remercie celles qui m’ont voté. Par la grâce de Dieu, nous allons défendre le Bas-Congo, et surtout la femme.’’, lance Emilie Nsasi.

Décembre dernier, l’assemblée nationale a voté la loi instituant la Commission nationale des droits de l’homme. Selon la loi, c’est un organe indépendant chargé de la promotion et la protection des droits de l’homme en RDC. Pour garantir sa mission, cette structure  ne peut recevoir d’injonction d’aucune institution tant nationale qu’internationale.

Cette élection a été organisée par la Société civile du Kongo central (SOCIKOC). Les candidates devraient être ‘’compétente, efficace, disponible, issue de la société civile.’’

 ’Le jeudi prochain, Emile Nsasi va participer à la mise en place du comité national. Elle peut être élue parmi les neuf membres qui feront partie de la coordination nationale de la commission nationale des droits humains.’’, explique Valentin Vangi, coordonnateur provincial de la SOCIKOC.

Leave a Reply

Your email address will not be published.