Mbanza-Ngungu : la Police incapable de réagir faute de véhicule

Mbanza-Ngungu : la Police incapable de réagir  faute de véhicule

A cause du manque de mobilité, la police des cataractes n’a su mettre la main à des coupeurs de route. Ces derniers viennent de nouveau opérer à la bifurcation entre les villages Luozi et Lukatala, à Mbanza-Ngungu, dans les cataractes. Ils se sont sauvés en emportant des poissons frais.

Des policiers de proximité au commissariat de Nzanza/Infobascongo

Des policiers de proximité au commissariat de Nzanza/Infobascongo

’100 cartons de poissons frais ont été emportés dans cette Mercedes frigorifique par des hommes armés vers deux heures du matin à la bifurcation de ces villages.’’, informe le commissaire divisionnaire Patience Mushid yav au cours de la parade générale de ce jour.

Sorti du port de Matadi, ce camion était en partance pour Kinshasa. L’action des coupeurs de route est monnaie-courante sur la nationale numéro 1 Matadi-Kinshasa. Mai dernier,  un véhicule contenant la même marchandise a été déplombé par des jeunes gens la nuit. La police avait réussi à mettre la main sur six d’entre eux.

’Cette fois-ci, la police des Cataractes n’a pas pu déjouer ce coup par manque de moyens de déplacement. Le seul véhicule leur destiné a connu un accident. Nous demandons au ministère provincial de l’Intérieur de leur doter de moyen de mobilité car le véhicule déclassé était un don de la coopération britannique.’’, a déclaré le commissaire divisionnaire.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.