|

Matadi : plus d’équipes africaines, plus d’intérêt pour le mondial

Le Nigeria et l’Algérie, deux derniers pays africains engagés au mondial ont quitté la compétition battus respectivement par la France et l’Allemagne.                                                                                                A Matadi,  chef-lieu du Bas-Congo, beaucoup ont du mal à digérer ces éliminations. Celles-ci les  rebutent  de suivre le reste de la compétition.

Ce matin, la nouvelle alimente les conversations. Dans des bureaux comme dans des quartiers, les amoureux du ballon rond en parlent. Pour la plupart, la déception est énorme. ‘’La coupe du monde n’a plus grand intérêt pour moi. D’ailleurs, je ne renouvellerai plus mon abonnement à des chaînes étrangères  jusqu’à la fin du mondial. Ça aurait été formidable que l’Afrique atteigne au moins les demi-finales’’, regrette Emmanuel Mayuba.          D. M., secrétaire administratif dans une entreprise lui, promet de moins s’intéresser au reste des matches. ‘’Il n’y a aucune équipe africaine maintenant. La coupe du monde ne me dit plus rien’’.

Depuis le démarrage du mondial Brésil 2014, Matadi  vibre particulièrement  lors des prestations des pays africains. Massés devant les télés, les habitants crient  à chaque action ou occasion manquée des joueurs africains.

Ces tombées ne gâchent  pas totalement  la grande fête du football. ‘’Le vin est tiré. Nous ne pouvons que le consommer en tirant des leçons de ces échecs. Moi,  j’attends impatiemment de connaître le prochain champion’’, lance pour sa part Jonathan Mata.

Robert Kayama

 

URL simplifié: http://www.infobascongo.net/beta/?p=15198

Posté par on juil 1 2014. Classé sous A la une, Sport. Vous pouvez suivre toute les entrées a travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller directement à la fin et laisser un commentaire. Envoyer un ping n'est pas actuellement autorisé.

Poster une réponse


Commentaire récent