Lukula :en danger, Faustin Yaaya, juge au tribunal de paix se refugie à Kinshasa

Lukula :en danger, Faustin Yaaya, juge au tribunal de paix se refugie à Kinshasa

Victime d’agression de la part des élèves du collège Tuzolasana,Faustin Yaaya, juge au tribunal de paix de Lukula, dans le district du Bas-Fleuve s’est réfugié à Kinshasa ainsi que sa famille. Les élèves l’ont accusé d’avoir arrêté injustement leur collègue poursuivi pout viol.

Le tribunal de paix de Lukula saccagé

Le tribunal de paix de Lukula saccagé

‘’N’eût été l’intervention de la police et ma stratégie personnelle, nous serons déjà à la morgue de Lukula. Comme les menaces continuaient, les autorités ont évacué ma famille et moi nuitamment pour Boma’’, confie Faustin Yaaya. Après avoir occupé momentanément occupé l’ancienne résidence du maire de Boma,le magistrat est allé en asile à Kinshasa.

Le 16 février dernier les élèves de l’école Tuzolasana, en complicité avec quelques enseignants et de jeunes du quartier sont descendus dans la rue. Ces derniers protestaient contre l’arrestation d’un élève de 6ème électricité accusé de viol sur une élève de la 5ème biochimie,fille du magistrat FaustinYaaya. Dans leur fureur, ils ont cassé des portes et vitres, déchiré des dossiers judiciaires, puis incendié des véhicules saisis. Ils ont agressé ce magistrat dans son domicile. ‘’Il faut dire que ce sont les professeurs qui ont intoxiqué les enfants. C’est impossible de voir les enfants à l’école sortir au vu et au su de leurs encadreurs pour organiser une marche’’,accuse Faustin Yaaya. Cette situation a perturbé les enseignements au collège. ‘’Nous allons veiller pour que pareille situation ne se reproduise’’, promet Serge Mambana, sous-proved au commissaire provincial Patience Mushid Yav lors de son passage dans ce territoire.

Le président du tribunal de paix fait savoir que le dossier de cet élève, auteur du viol est transféré à Matadi.

Leave a Reply

Your email address will not be published.