Session parlementaire de mars: enfin la situation des anciens députés sera examinée

Session parlementaire de mars: enfin la situation des anciens députés sera examinée

Les députés provinciaux du Bas-Congo viennent de reprendre le chemin de l’hémicycle à Matadi ce lundi. Dans son discours d’ouverture, Léonard Nsimba, président de l’Assemblée provinciale signale que pour cette session de mars, ils se pencheront notamment sur la reprise des mandats des anciens de leurs collègues.

L'assemblée provinciale en plénière/Infobascongo

L’assemblée provinciale en plénière/Infobascongo

Sur la panoplie de matières inscrites en cette session de mars,il y a la question du retour d’anciens députés provinciaux à l’hémicycle. Ils avaient occupé des fonctions incompatibles avec leurs fonctions. Il s’agit de Nicolas Mabeka, Séraphin Bavuidi, Romains Photo,Deo Nkusu et David Kuku. C’est depuis plus de deux ans qu’ils peinent à regagner leurs postes malgré l’arrêt de la cour suprême de justice en faveur des députés de la province orientale (cet arrêt devait les concerner aussi). Pour le président, ‘’seule l’assemblée plénière a la plénitude du pouvoir de décider librement, car une seule tête, fut-elle celle du président de l’Assemblée provinciale ne peut ni réfléchir ni décider à la place de tout le monde. Je m’emploierai à ce que l’assemblée plénière traite cette question avec minutie, dans le strict respect de la constitution et des lois de la République’’.

Appel à l’unité
Le 5 mars 2015, par le truchement d’Atou Matubuana, vice-gouverneur, le bureau de l’assemblée provinciale a reçu le message phonique transmettant la note circulaire ayant comme objet : les doléances sur la reprise des mandats de certains députés provinciaux. Cette correspondance émanait d’Evariste Boshab, vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité. Le 19 mars, Léonard Nsimba a reçu une lettre des anciens députés regroupés au sein du ‘’Collectif des Députés provinciaux du Bas-Congo devant réintégrer l’assemblée provinciale.’’ Elle faisait allusion à la reprise de leurs mandats parlementaires. Le président de l’assemblée à terminer son adresse en invitant ses collègues à la cohésion. ‘’Huit ans durant, nous avons siégé ensemble. Soyons unis alors que la barque arrive pratiquement au bout de son long voyage. Alors que nous sommes à quelques encablures de la côte, certains adversaires politiques ne jurent que par le chavirage de notre barque. Des pièges nous sont tendus pour nous contraindre à commettre la dernière et grosse faute qui fera tout basculer’’,met-il en garde.

One Response to "Session parlementaire de mars: enfin la situation des anciens députés sera examinée"

  1. julien k. matusa  31 mars 2015 at 5:04

    Un état de droit ne peut pas avoir une justice pour les vainqueurs et une autre pour les vaincus. Si réellement ces 5 députés ont droit de retourner à l’assemblée provinciale du Bas-congo, pourquoi certains les empêcheraient-ils? Est-ce que leur situation est-elle différente de ceux qui ont regagné leurs sièges dans la province orientale? Qui finalement décide? Est-ce que la loi ne définit-elle pas les mécanismes comment réintégrer l’assemblée? Kiadi kibeni!

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.