Honneur à deux écolières du Bas-Congo championnes du festival Unyanga à Lubumbashi

Honneur à deux  écolières du Bas-Congo championnes du festival Unyanga à Lubumbashi

Le complexe scolaire Mansianga de Matadi vient de remporter le premier prix à la 12 ème édition du festival Unyanga, organisée à Lubumbashi, au Katanga. Pourtant,sans soutien financier, deux des cinq actrices seulement ont pris part à cette rencontre culturelle. A leur arrivée hier, une réception a été organisée pour les honorer à l’hôtel Formoza.

les nominées reçues par les autorités de l'Enseignement

JP Digata, Wivine Mude Koko, Keren, Blédine et Didienne

Souriantes, les deux nominées portent sur leurs cous des médailles. A leur arrivée à Formoza, Wivine Mudekoko, la sous-proved de l’Education les embrasse. Emue, Blédine Nkosi, l’une des nominées lance :‘’Je ne sais quoi dire. Mon cœur est rempli de joie.’’

Organisé du 7 au 10 mai, le festival Unyanga pour cette 12 ème édition a enregistré plusieurs écoles du Katanga, Kinshasa, Mbuji-mayi, Zambie, Tanzanie et de l’Afrique du Sud. Le spectacle offert par Blédine Nkosi (de la première année secondaire) et Keren Essabe (de la deuxième année secondaire) dans  la pièce théâtrale :« L’enfant et sa marâtre » a épaté l’assistance. Le complexe scolaire Mansianga a reçu le prix de la meilleure troupe et meilleure interprétation féminine. Blédine Nkosi, primée meilleure actrice. Le deuxième prix revient à l’école Kiwele (Katanga) et le troisième à l’école Imara (Katanga).

‘Je suis prêt à vendre tous mes biens… »

’Nous avons participé à ce festival comme toujours avec le moyen du bord. Pourtant, nous avons préparé cinq acteurs mais faute d’argent, deux seulement ont pris part. Pour l’heure, nous sommes invités en Zambie. Je suis prêt à vendre tous mes biens pour la promotion du théâtre puisque nous ne sommes pas soutenus. Le théâtre bien que négligé est un auxiliaire de la pédagogie. Il brise la timidité. Par le théâtre, l’enfant se découvre, et est prêt à dénoncer même le mal’’,explique Jean -paul Digata, promoteur du complexe scolaire Mansianga. Il indique que le cours de l’art va être inséré dans le calendrier scolaire de son école à partir de la troisième année pédagogie sous peu.

Honneur à la jeune fille

’Je n’ai jamais douté de cette école. Depuis toujours, Mansianga fait la fierté de notre province dans le domaine de la culture. C’est un exemple à suivre,se réjouitWivine Mude Koko. Nous invitons d’autres chefs d’établissements à imiter ce genre d’initiatives.’’ ‘’Blédine Nkosi a été formée comme enfant reporter sur les droits de l’enfant. Le talent de ces deux enfants nous encourage. Voilà pourquoi, il faut que les filles étudient. Aujourd’hui, ces actrices nous ont ramené la coupe’’,lance contente Didienne Bunga, chef de division provinciale du Genre.

Ces lauréates vont être reçues par Elie Ngoma Binda, ministre provincial de l’Education dans les tous prochains jours.

4 Responses to "Honneur à deux écolières du Bas-Congo championnes du festival Unyanga à Lubumbashi"

  1. mavinga  19 mai 2015 at 13:15

    Continuer à faire épanouir nos enfants Ne kongo et de briser toute barrière pouvant les empêchés de progresser.

    Répondre
  2. Patrick Matondo  15 mai 2015 at 16:48

    je suis trés comptant et ravis de joie parceque ma fille etudie sur cette ecole elle s’applique tres bien depuis qu’elle a commencé elle a totalement changé felicitation au promoteur et aux enseignants.

    Répondre
  3. kkibuni@yahoo.frli@yahoo.fr  14 mai 2015 at 14:40

    Tres fiere vous bana bisikongo

    Répondre
  4. Flavien Saula  14 mai 2015 at 7:42

    C’est une bonne nouvelle qui nous réjouis. Cette école a démontré qu’avec peu on peut accomplir beaucoup de choses, mais cela ne suffit pas pour que nos jeunes filles aillent plus loin. Nous devons donc les soutenir même si je ne suis pas de la région. Je suis congolais et fier de l’être.

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.