Matadi : les journalistes invités à soutenir leur confrère Daniel safu, emprisonné

Matadi : les journalistes invités à soutenir leur confrère Daniel safu, emprisonné

Le président de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC), Joseph Boucard Kasonga vient de tenir un point de presse  en la salle de l’alliance française, en ville-basse. Il invite à se solidariser avec Daniel Safu, journaliste emprisonné au camp Molayi. Ce dernier est d’ailleurs malade.

Daniel Safu, devant les chevaliers de la plume/Infobascongo

Daniel Safu, devant les chevaliers de la plume/Infobascongo

’Le soutien que nous avons apporté à notre ami doit continuer. Nous devons rester solidaires. Puisqu’au moment où je vous parle Daniel safu est malade. Il est tombé dans sa cellule hier. On a fait venir un médecin qui a constaté le début de l’hépatite. Il a été perfusé pratiquement toute la journée. Il y a une évolution positive ’’, informe Joseph Boucard Kasonga.

Le 4 juin dernier, le tribunal de paix de Matadi siégeant en audience foraine a condamné Daniel Safu à deux ans de prison, au paiement des dommages et intérêts pour imputations dommageables.                        Il a, au cours d’un point de presse le 30 mai, critiqué violement des candidats députés provinciaux. Deo Nkusu, Patrick Palata, Albert Fabrice Puela, et Muller Luthelo ont porté plainte contre lui. L’éditeur du journal « Le Points saillants plus» avait interjeté appel.

Lobbyng

Le patron de l’UNPC qui a été récemment reçu par le chef de l’Etat ainsi que d’autres patrons des maisons de presse a plaidé pour la libération des journalistes emprisonnés. Cependant,il reste claire: »les chevaliers de la plume au strict respect de l’éthique et la déontologie surtout en cette période électorale.  »

Kasonga vient de rencontrer Muller Luthelo pour plaider en faveur de Daniel Safu. Selon une source, il a promis retirer sa plainte au cours de l’audience du vendredi prochain. Le président national de l’UNPC était accompagné des quelques journalistes et des responsables de la corporation des médias de Matadi.

Leave a Reply

Your email address will not be published.