Le personnel de l’hôpital de Kimpese dit non à une facturation électrique de plus de 200%

Le personnel de l’hôpital de Kimpese dit non à une facturation électrique de plus de 200%

Les agents et cadres de l’Institut médical (IME) Kimpese, à 145 km de Matadi viennent d’exprimer leur ras-le –bol au sujet de la surfacturation en électricité. Les factures de leurs maisons viennent d’augmenter de plus de 200%. Ils sont descendus à la Société nationale d’électricité (Snel).

Cabine Electrique Snel/Photo Infobascongo

Cabine Electrique Snel/Photo Infobascongo

Cet avant-midi, une centaine d’agents et cadres de l’IME Kimpese, l’une d’importantes formations médicales du Kongo Central envahissent le bureau de la Snel dans la commune de Kimpese. Ils protestent contre la révision à la hausse de la tarification du courant électrique du mois dernier. ‘’Nous connaissons une augmentation de 200%. Ceux qui payaient le forfait de 14 000Fc (16$), doivent débourser aujourd’hui 68 000Fc (73$). Nous ne comprenons pas cette majoration vertigineuse du prix. Pourtant, la Snel utilise la cabine électrique de l’IME. Nous comptons leur retourner ces factures’’,enrage un médecin.

C’est depuis samedi que ce bras de fer oppose l’IME Kimpese à la SnelL. Le mois dernier, cette unique société d’approvisionnement en courant électrique a envoyé les équipes dans les différentes maisons pour répertorier les appareils électro ménagers. Après cette opération, les factures ont été revues à la hausse. ‘’Nous exigeons des compteurs’’,tempête le médecin. ‘’Nous sommes convenus qu’ils paient progressivement ces factures le temps pour nous de leur distribuer des compteurs’’, confie Gilbert Masiala, chef de centre SNEL Kimpese.

 

One Response to "Le personnel de l’hôpital de Kimpese dit non à une facturation électrique de plus de 200%"

  1. nkosi  14 juillet 2015 at 17:37

    Mon peuple périt par manque de connaissance. la solution à ce bras de fer est dans la Loi n° 14/011 du 17 juin 2014 relative au secteur d’électricité en RDC dans ses articles 23 à 27. Article 27 : Toute vente de l’énergie doit être facturée sur base de la consommation réelle prélevé par des compteurs calibrés et en bon état de fonctionnement. Toute facturation forfaitaire est prohibée. Cette loi est entrée en vigueur 12 mois après sa promulgation, donc le 17 juin 2015.

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.