Opération « Kongo Central Kimya » lancée à Matadi pour traquer les hors la loi

Opération « Kongo Central Kimya » lancée à Matadi pour traquer les hors la loi

Démarrage ce jeudi du bouclage des quartiers de Matadi, à 365 km de Kinshasa. Cette action que mène le commissariat provincial de la Police Nationale Congolaise, garnison de Matadi a pour objectif de traquer les hors la loi.

Les présumés malfrats interceptés après l’opération ‘’bouclage’’/infobascongo

Les présumés malfrats interceptés après l’opération ‘’bouclage’’/infobascongo

’Par cette opération, nous avons mis la main sur 38 jeunes gens qui sont des raquetteurs, voleurs d’armes blanches voire de guerre, des vendeurs et consommateurs des chanvres.’’, fait savoir le commissaire provincial adjoint chargé de l’Administration, Roger Nsinga.

Matadi,  chef du Kongo Central a été le théâtre d’extorsions des biens à la machette depuis ces deux dernières semaines. Parfois, les raquetteurs se font passer pour des motocyclistes et surprennent leurs clients pendant des heures tardives. Pour la population, cette action dénommée « Kongo Central Kimya (ndlr la paix) » tombe à point nommé. ‘’ C’est une opération de force. Nous soutenons cette action menée par la police. Car nous avons passé des moments difficiles ces derniers temps.’’, lance un habitant de Camp Manu Kongo,  dans le quartier Mbuzi, dans la commune de Mvuzi.

Cette opération de bouclage va s’étendre sur toute la ville. Le quartier Mbuzi  constitue la deuxième étape après le quartier sans loi. ‘’Parmi ces présumés voleurs appréhendés nous comptons aussi les innocents. Ils pourront être libérés mais les autres seront déférés à la prison. La justice va faire son travail.’’, précise le commissaire provincial adjoint chargé de l’Administration, Roger Nsinga.

Encadré

A Kinzau-Mvuete, à 65 km de Matadi, un motocycliste a été tué le mardi dernier par des hommes non identifiés qui ont emporté sa moto. Selon ses collègues, la victime revenait de la brousse à la recherche des maniocs. ‘’Cet assassinat porte à trois les cas de meurtre et de vol de moto ce mois. Nous sollicitons l’implication des autorités de renforcer la sécurité.’’, a déclaré Sébastien Mombo, chef de quartier Kasa-Vubu.

A la sucrière de Kwilu Ngongo, la population ne sait vaquer à ses occupations. Pour cause, des hommes munis des armes blanches opèrent pendant les heurs tardives. ‘’Au moins 17 personnes ont été attaquées à l’espace d’une semaine et quatre boutiques dévalisées au camp Manteke.’’, renseigne Kisani Koffi, chef de camp Manteke.

 

 

 

One Response to "Opération « Kongo Central Kimya » lancée à Matadi pour traquer les hors la loi"

  1. Kembo wa Kembo  1 août 2015 at 18:11

    Plus fort, plus fort encore dans tous les territores de la province SVP… Que la police et leurs chefs soient au milieu du peuple et non dans des bureaux SVP…

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.