Kinshasa : la ministre du Commerce apprécie le travail de la SEGUCE

Kinshasa : la ministre du Commerce apprécie le travail de la SEGUCE

Néfertiti Ngudianza Kisula, ministre du Commerce vient de visiter la Société d’exploitation du guichet unique du commerce extérieur (SEGUCE) RDC sur Huileries à Kinshasa. Cette structure s’occupe du Guichet unique intégral du commerce extérieur (GUICE). Sa mission est de simplifier et d’harmoniser les démarches liées à l’import et à l’export des marchandises en Rd Congo pour faciliter les échanges commerciaux.

NéferCe matin de septembre, Néfertiti Ngudianza découvre une plate forme de haute technologie : le GUICE. Le module de pré-dédouanement est en place, fonctionnel sous mode pilote. Elle sait désormais que des essais ont permis la réalisation de quelques opérations de pré-dédouanement.
Vivement un guichet unique dématérialisé
En effet, l’objectif des autorités congolaises est d’améliorer la sécurité et l’efficacité des démarches liées à l’import et à l’export. Autre objectif : apporter des solutions innovantes pour sécuriser, automatiser et optimiser les procédures de la communauté du commerce extérieur. Elles ont attribué à SEGUCE RDC SA une concession pour sa conception, sa mise en œuvre et sa gestion. Dématérialisée et interactive à l’usage de la communauté du commerce extérieur, elle est dédiée à la facilitation du commerce. Par exemple, pour chaque chargement, sans avoir à se déplacer, tout importateur peut obtenir ses permis électroniquement. Il est ainsi l’opérateur déclencheur de l’enregistrement de l’entrée des marchandises au GUICE. Ensuite tout agent maritime soumet le manifeste – électroniquement sur le site web dédié et sécurisé du guichet unique. Du coup, il s’enclenche alors automatiquement et séquentiellement tous les traitements par les diverses autorités et institutions financières. Leurs décisions sont retransmises aux usagers concernés (importateur, banque, etc.) jusqu’à l’émission du bordereau de frais unique. Cela autorise le paiement des factures des sociétés émettrices en un point unique. Tous les acteurs de la chaîne logistique sont autorisés à consulter la plateforme en s’authentifiant pour accéder aux informations qui les concernent d’une manière sécurisée.

Vers la facilitation du pré-dédouanement
La réforme de cette plate forme a commencé formellement en 2014. ‘’Nous avons défini le guichet unique et puis il y a eu l’implémentation de la solution de la plate forme dématérialisée de la gestion de transition pour la partie pré-dédouanement. Cette solution qui a été mise en place et lancée en pilote le 22 juillet continue à tourner. Et maintenant, nous sommes dans la phase de montée en charge. Avec l’appui de l’autorité et la mise en place du cadre réglementaire associé, nous allons faire un bon en avant et nous allons aboutir à une facilitation de cette partie qui est le pré-dédouanement pour qu’à terme du projet vers 2016 qu’on ait une dématérialisation complète du pré-dédouanement et de la logistique’’, explique Elie Sawaya, directeur général de SEGUCE.
Pour réussir cette mission, il faut une main-d’œuvre experte. La ministre du Commerce a visité les premiers agents en formation. ‘’Ce sont tous des Congolais compétents formés certains à l’étrangers et d’autres au pays. Nous utilisons les compétences locales’’, a précisé Sawaya.

Leave a Reply

Your email address will not be published.