Matadi : les agents et cadres de la Repere accusent le comité de gestion de megestion

Matadi : les agents et cadres de la Repere accusent le comité de gestion de megestion

A Matadi, les agents et cadres de la Régie provinciale d’encadrement et de recouvrement des recettes (Repere) ne veulent plus du comité de gestion. Ils l’accusent entre autre de  megestion. Un des signataires de la pétition initiée vient d’être libéré après détention par les services de sécurité.

Des agents et cadres de la REPERE à la direction générale/ infobascongo

Des agents et cadres de la REPERE à la direction générale/ infobascongo

A la direction générale de la Repere au quartier ville haute en commune de Matadi, des agents et cadres font des accolades à Basile Makoso. Il  vient d’être libéré  grâce à l’intervention d’Honoré Bavula et Vethem Fuki, deux députés provinciaux. Selon ses collègues, il a été interpellé par les services de sécurité pour avoir été l’un des signataires principaux de la pétition exgigeant  la démission du directeur général de la Repere adressée aux autorités provinciales.   Ces agents et cadres disent appuyer leur pétition sur l’article 27 de la Constitution qui stipule que ‘’tout Congolais a le droit d’adresser individuellement ou collectivement une pétition à l’Autorité publique qui y répond dans les trois mois. Nul ne peut faire l’objet d’incrimination, sous quelque forme que ce soit, pour avoir pris pareille initiative.’’

Megestion?

Il est reproché à ce comité: ‘’l’incapacité de mettre en place des stratégies pour booster les recettes en dépit de l’augmentation de son portefeuille, l’absence de réunions techniques conduisant à l’opacité de la gestion de la chose publique, le manque de courtoisie envers les assujettis que monsieur le directeur général considère comme ses enfants, l’absence quasi-totale de missions d’assiette, de contrôle et de vérification à travers les divisions et bureaux territoriaux, la mauvaise gestion des ressources financières traduites par les prélèvements non justifiés tels :provisions pour soins médicaux, fonds spécial d’interventions, l’utilisation abusive du charroi automobile, l’absence d’allocations aux entités de l’intérieur des frais de fonctionnement et des loyers depuis environ une année, la lassitude quasi-totale dans le chef des cadres et agents, provoquée par le paiement tardif de leur prime de mobilisation et des conditions sociales déplorables et précaires, l’entretien d’un climat des conflits permanents entre le directeur général et ses adjoints, le directeur général et la plupart des directeurs, le directeur général et certains cadres et agents jusqu’à ce que le directeur général se soit permis de traduire en justice deux de ses directeurs pour des faits bénins d’une part et de maudire un collaborateur jusqu’à la 4ème génération de sa progéniture d’autre part…’’

Calmer les esprits

Cependant,Anselme Mbaku, ministre provincial dépêché par l’exécutif provincial qu’accompagnait Félicien Mbedi, commissaire près le ministre provincial de l’intérieur ont joué à l’apaisement. ‘’Restez calmes. Une réunion tripartite regroupant l’assemblée provinciale, le gouvernement provincial et la REPERE va se tenir sous peu pour traiter ce dossier’’,a trnquilisé Mbaku . Par contre,Seke Makuala,directeur général de la Repere s’est abstenu de tout commentaire.

One Response to "Matadi : les agents et cadres de la Repere accusent le comité de gestion de megestion"

  1. basilua kanda  23 octobre 2015 at 17:00

    ne nous voilons pas la face, agents de la repère c est le gouverneur Mbadu qui bouffe tout.

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.