Matadi : la sécurité dans le secteur financier sur la table de discussion

Matadi : la sécurité dans le secteur financier sur la table de discussion

Au commissariat provincial de la police, au ciné palace, à Matadi, le commissaire divisionnaire Philémon Patience Mushid Yav vient d’échanger avec les gérants des banques et des entreprises brassicoles. Au menu : les mesures sécuritaires préventives à la veille de cette période des festivités.

Le commissaire Patience Mushid présente la commissaire Régine aux officiers

Le commissaire Patience Mushid présente la commissaire Régine aux officiers

Autour du commissaire divisionnaire Patience Mushid, les gérants des banques et des sociétés brassicoles échangent sur les solutions durables aux problèmes sécuritaires dans leur secteur. Il est question d’éviter des braquages devenus monnaie courante. Selon le service des renseignements de la police ,‘’de janvier à ce jour, 34 attaques armées dans le circuit de transaction financière ont été enregistrées.’’ Elle renseigne aussi que ces inciviques à mains armées opèrent parfois de connivence avec les vigiles commis à la garde de ces institutions bancaires voire brassicoles.

Pour le numéro 1 de la police, cette situation met à mal la sécurité dans la province. ‘’Nous ne pouvons pas permettre à un individu de s’enfuir avec des sommes d’argent, l’argent de l’Etat.  Pendant cette période des fêtes, nous mettons la police à votre disposition jusqu’au 10 janvier 2016. Deux ou trois policiers vous seront envoyés pour que vos fonds arrivent jusqu’à destination. En 2016, nous vous demanderons de signer le contrat en bonne et due forme’’, conseille-t-il.

Prévenir

Les opérateurs économiques saluent cette initiative. ‘’Ce qui nous intéresse c’est la prévention’’,reconnait Christian Kingambo, responsable commercial hors Kin 2 de la Bracongo.

’Nous gérons l’argent de la population. Et donc, il est tout à fait normal que cet argent soit sécurisé. Nous allons en parler à la direction générale. Nous reviendrons avec les solutions comme vous avez préconisées’’,promet Gacho Kipulu, gérant de la Rawbank.

Leave a Reply

Your email address will not be published.