Matadi : l’arrêt du travail à l’ex Repere paralyse les activités portuaires

Matadi : l’arrêt du travail à l’ex Repere paralyse les activités portuaires

L’arrêt du travail des agents de l’ex Régie provinciale d’encadrement et de recouvrement des recettes (Repere) se fait sentir dans les installations portuaires de Matadi, chef-lieu du Kongo Central. La délégation de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) vient de soumettre cette inquiétude à l’Assemblée provinciale, en ville-basse.

Port de Matadi/Infobascongo

Port de Matadi/Infobascongo

’Dans le processus de dédouanement, la Repere intervient. Avec cet arrêt de façon latente, les agents maritimes sont dans l’impossibilité de délivrer le document que nous appelons laisser suivre. Ce qui entraîne l’engorgement de port. Impossible de faire sortir les marchandises. Tout est bloqué’’, déclare Michel Samba, vice-président de la FEC Kongo Central au sortir de l’audience lui accordée par Leonard Nsimba, président de l’Assemblée provinciale.

C’est depuis lundi que les agents de l’ex Repere observent un arrêt de travail. Ils ont été tous révoqués par l’exécutif provincial dans un arrêté lu le 11 décembre dernier.

’Le président de l’Assemblée provinciale a promis son implication’’, poursuit Michel Samba.

Leave a Reply

Your email address will not be published.