Matadi : un technicien chinois se noie

Matadi : un technicien chinois se noie

Un technicien chinois s’est noyé hier pendant qu’il travaillait sur le pont fluvial en construction, non loin du pont maréchal Mobutu, à Matadi. Son corps vient d’être repêché.

L'entrée du cimetiere de Boko dans le secteur de Lufu/Infobascongo

L’entrée du cimetiere de Boko dans le secteur de Lufu/Infobascongo

Des éléments de la police scientifique ramènent abord d’une pirogue le corps du technicien chinois. Les autres ouvriers sont visiblement consternés. Selon l’un d’eux, ce sujet chinois qui s’est noyé était en train de souder la charpente d’un quai. Il a fait un faux. Du coup, il est tombé dans l’eau. Il s’est noyé malgré les efforts de ses collègues pour le sauver.

C’est le deuxième Chinois qui meurt dans ce chantier et ce, dans les mêmes circonstances.

Son corps est gardé à la morgue de l’hôpital général de référence de Kinkanda.

Leave a Reply

Your email address will not be published.