Kongo Central : une campagne de vaccination pour prévenir la fièvre jaune

Kongo Central : une campagne de vaccination pour prévenir la fièvre jaune

En vue de prévenir la fièvre jaune au Kongo Central, une campagne de vaccination débute ce jeudi dans neuf zones de santé du Kongo Central. slimline iphone 7 plus case La campagne durera 10 jours,

Selon le docteur Jean Mabunda, coordonnateur provincial du Programme élargi de vaccination (PEV) cette campagne démarre ce 26 mai jusqu’au 4 juin. Ce vaccin anti amaril contre la fièvre jaune concerne les personnes de 9 mois à 77 ans. Pour les 9 zones de santé(sur les 31 que le Kongo Central possède), 1.976.773 personnes sont attendues.

Elle se fera dans 42 sites pour la zone de santé de Matadi et 27 pour Nzanza ainsi que dans les autres zones de santé de Moanda, Kitona, Boma, Boma Bungu, Nsona Mpangu, Kimpese et Kimpangu.

Selon l’OMS,la fièvre jaune est une maladie hémorragique virale aiguë transmise par des moustiques infectés. Le terme «jaune» fait référence à la jaunisse présentée par certains patients.

Près de 50% des personnes gravement atteintes de fièvre jaune qui ne sont pas traitées vont en mourir.

On estime chaque année à 130 000 le nombre de cas de fièvre jaune et à 44 000 le nombre de décès dus à cette maladie dans les pays d’Afrique endémiques, où surviennent 90% des cas.

Prévenir

Mars dernier, des patients souffrants de la fièvre jaune ont été internés dans les hôpitaux du Kongo Central à Songololo, Kimpese et à Matadi. Ils venaient tous de l’Angola. ‘’Nous avions enregistré 198 cas suspects de fièvre jaune pour toutes les 9 zones de santé des patients. Parmi ces cas, trente -deux ont été confirmés. Parmi eux, un habitant de Matadi. caseology iphone 6 case black Des échantillons qui ont été envoyés à l’Institut national de recherche biomédicale (INRB), à Kinshasa ont confirmé la maladie. Nous avons dus les envoyer de nouveau au laboratoire régional de Dakar tout récemment. iphone 6 plus phone case geometric A l’issue de cette deuxième confirmation, les autorités et les partenaires ont décidé de lancer cette campagne. Le risque est là’’, confie docteur Modestine Nkiampila, chargée de communication à la division provinciale de la santé. iphone 8 protective case griffin’Bien qu’un seul cas ait été confirmé a Matadi, nous ne disons pas que le pays connaît une épidémie. luxury iphone 7 plus cases Mais du moins, le flux migratoire est important au Kongo Central’’, précise-t-elle. iphone 8 plus case jam’La fièvre jaune tue. C’est bien qu’on ait programmé cette vaccination gratuite.

One Response to "Kongo Central : une campagne de vaccination pour prévenir la fièvre jaune"

  1. Kembo wa Kembo  28 mai 2016 at 13:12

    S.O.S
    Merci de cette campagne tres importante pour notre province du Kongo Central. Je souhaite que cela s’etende sur toute la province sans exclusion SVP: De Kimpangu a Miyamba et de Muanda a Kasangulu…
    Que mon Dieu vous benisse…

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.