Kongo central : 48 heures de plus pour se faire vacciner contre la fièvre jaune

Kongo central : 48 heures de plus pour se faire vacciner contre la fièvre jaune

 

Fort engouement des personnes à se faire vacciner contre la fièvre jaune au Kongo central. Les zones de santé ont même reçu des personnes venant  de l’Angola. Pour permettre à tout le monde de se faire vacciner, la campagne vient d’être prolongée de deux jours.

Bien que certains sites de vaccination aient clôturé à vacciner les habitants, l’engouement s’observait encore dans quelques zones de santé avant 16 heures. ‘’ C’est pour cela que nous avons décidé d’organiser un ratissage. Les retardataires pourront se faire vacciner dans les dispensaires des aires de santé le lundi et le mardi’’, informe Dr Goethe Makindu, médecin chef de zone de santé de Matadi. Dans cette juridiction sanitaire où l’on attendait 243 000 personnes, 96% ont été vaccinés à 24 heures de la fin de la campagne.

Des vaccinés inattendus

La vaccination a été organisée dans neuf zones de santé frontalières à l’Angola. Cependant, des personnes en provenance de Kinshasa, Angola et même d’autres coins du Kongo central dont les zones de santé n’ont pas été prises en compte sont venus expressément se faire vacciner. ‘’ J’ai appris qu’en RDC on vaccinait contre la fièvre, j’en ai profité pour me faire vacciner’’, explique Dora, un habitant de Luanda en Angola. Pascaline Badila est venue de la cité énergétique d’Inga avec son nourrisson de 9 mois.

La fièvre jaune a tué plusieurs personnes en Angola

Cette campagne de vaccination est organisée par le gouvernement avec l’appui de Médecins sans frontières.

Par Papy Matumpa

Leave a Reply

Your email address will not be published.