Kinshasa : les membres de l’Alliance des Bakongos divisés, Joseph Kasa-vubu moins honoré.

Kinshasa : les membres de l’Alliance des Bakongos divisés, Joseph Kasa-vubu moins honoré.
la dernière Mercedes de Kasa-vubu/infobascongo

la dernière Mercedes de Kasa-vubu/infobascongo

Des militants divisés de l’Alliance des Bakongos(Abako), parti de feu le Premier président de la RD Congo, Joseph Kasa-Vubu sont venus assister au dévoilement de la photo du monument qui sera érigé en sa mémoire. C’était hier à la place Kimpuanza à Kinshasa.

Ils étaient deux groupes de l’Abako qui se lançaient des pamphlets sur la place Kimpuanza. L’un se reconnaît en François Kimasi(alliance des bâtisseurs kong), ancien Président de l’Assemblée provinciale et l’autre en Dr Anatole Matusila(alliance des bakongo), ancien candidat malheureux à la Présidentielle de 2006. La course au pouvoir, la mauvaise gestion des ressources humaines a divisé ce parti politique qui a donné plusieurs députés provinciaux à Kinshasa tout comme au Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa. ‘’ J’ai voté pour l’Abako aux élections parce que cela me rappelait Kasa-Vubu.’’, explique un vieux qui a claqué la porte à ce parti. Nostalgique, il ajoute : ‘’ Cette division, je ne pouvais la supporter lorsque je pense à la lutte de l’initiateur de l’Abako.’’.

Sous une fine pluie, André Kimbuta, Gouverneur de Kinshasa a dévoilé la photo de ce monument. On pouvait y lire, en haut : hommage au premier Président du Congo indépendant. 30 Juin 1960-24 Novembre 1965. Joseph Kasa-vubu. En bas : Cinquantenaire de l’indépendance 1960-2010. Pour André Kimbuta : ‘’ Ce monument doit être fait à la hauteur de ce grand homme et doit se terminer avant le 30 Juin de cette année. Il signale que ce serait  un lieu de recueillement, de tourisme et d’unité’’. 

 Artisan de l’indépendance

Né en 1917, il a étudié au petit séminaire de Mbatakiela à Tshela, la philosophie au grand séminaire Kabwe au Kasaï-Oriental. Il a été jugé très indépendant pour être un Prêtre. En 1954,il est à la tête d’un mouvement culturelle du nom de l’Abako qui va se muer en parti politique. Le 20 avril, il tient un meeting révolutionnaire pourtant défendu par l’Etat colonial Belge. Celui-ci a coïncidé avec un match de football au stade Tata Raphael entre Vita et Mikado. A la sortie en diagonale de la place YMCA devant sa résidence, il y a eu une répression sanglante qui aurait fait une centaine de morts.

Le Gouverneur de Kinshasa a rendu hommage à Joseph Kabila, le Chef de l’Etat, qui décide d’honorer de nouveau sa mémoire après la construction de son mausolée à Singini, son patelin en territoire de Tshela. Et de renchérir : ‘’ Il sera érigé sur Kimpuanza mot cher à Joseph Kasa-Vubu qui signifie indépendance en kikongo, sa langue et non loin du rond point Gambela où il a été investi comme Bourgmestre de Dendale qui porte aujourd’hui son nom. ‘’.

C’est une entreprise Coréenne qui s’en chargera. La hauteur de cet ouvrage en forme d’étoile en bronze sera de 5 m, le socle de 2,5 m de hauteur. Le prix et la durée des travaux n’ont pas été révélés par le représentant de l’entreprise.

Le Général Denis Kalume, Commissaire général du cinquantenaire de l’indépendance s’est réjoui de l’érection de ce monument .Car, pour lui, Joseph Kasa-Vubu est une fierté pour le Congo.

Leave a Reply

Your email address will not be published.