Matadi : des structures sanitaires dotées de matelas

Matadi : des structures sanitaires dotées de matelas

Des structures de santé de Matadi viennent de bénéficier des matelas. Cette dotation va permettre à ces hôpitaux et centres de santé d’améliorer la commodité des patients y internés. La cérémonie de remise vient d’avoir lieu aux installations de l’entreprise Matadi Gateway Terminal (MGT), non loin du pont maréchal.

Ce don est constitué de 250 matelas. L’hôpital général de référence de Kinkanda bénéficie de 130 matelas,  Kiamvu 60, le Centre de référence de Mvuzi 20,  Saint Sacrément Belvédère 20, la maternité provinciale de référence 20. Un don qui tombe à point nommé pour les bénéficiaires. ‘’ Nous disposons des locaux et des lits. Mais par manque des matelas, les malades sont confinés et certains dorment dans des mauvaises conditions. Ce don va résoudre ce problème’’, se réjouit Dr Bijou Soki, médecin directeur de l’hôpital général de référence de Kinkanda.

Pour Eric Zagobila, représentant de MGT,‘’le geste posé reflète le souci qui anime GMT dans l’amélioration des conditions de vie de la population de son environnement immédiat. L ’Objectif poursuivi est d’obtenir l’appropriation, l’adhésion, le soutien et l’accompagnement de la population du Kongo Central dans la réalisation de ses activités’’.

A Matadi, au Kongo Central, des hôpitaux bénéficient souvent des matériels pour leur fonctionnement. Mais la communauté accuse les prestataires de vendre ce don ou de doter à leur tour leurs centres de santé privés. Sur la route Kinkanda, quelques habitants maugréaient lors du passage de ce gros camion contenant ce lot de matelas. Cependant, Thérèse –Louise Mambu, ministre provincial de la Santé rassure ‘’ dans le cadre de suivi, un contrôle sera effectué après 6 mois pour évaluer l’état de ces matelas. Il n’y a pas de raison de les déplacer vers d’autres structures, au risque de s’exposer inutilement à des sanctions sévères’’.

One Response to "Matadi : des structures sanitaires dotées de matelas"

  1. LUIZI Li-SIMBU TSHIMBUNDU  27 janvier 2017 at 15:06

    Honteux d’être congolais quand on est à l’étranger. Pays « soit disant riche » à population pauvre, pauvre, pauvre à l’exception d’une poignée de « rapaces » qui oublie que ce pays appartient à TOUS LES CONGOLAIS. Un pays de mendiants à tous les niveaux, incapables d’initiatives aussi bien pour eux-mêmes que pour le pays. Ils font fuir les investisseurs, créateurs d’emplois que les nationaux ne sont pas capables de créer. C’est normal, pas d’écoles techniques ni professionnelles EQUIPEES pour former de la main-d’œuvre qualifiée; les ingénieurs sont plus théoriciens que pratiques donc n’inventent rien de nouveau… Pire, quand quelqu’un fait un petit job qui lui rapporte un peu d’argent, tout son entourage fait la même chose; ce qui finira par « tuer » le premier. De plus, toute la famille se rue dessus pour profiter de « la manne » qui tombe du ciel mais quand il n’a plus rien parce que les autres ont saboté son commerce, il ne voit plus personne. C’es comme une abeille qui butine une fleur: quand il n’y a plus de sucre, elle s’en va, à la recherche d’une autre fleur…
    Quand donc ce pays va-t-il se réveiller, fût-ce faire un sursaut vers le 21è siècle ? On n’en est toujours au 19è !!!! mais avec beaucoup de buildings qui font croire à l’extérieur que le pays avance….

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.