Kongo Central : difficiles préalables des agents de l’ex Repere pour reprendre le travail

Kongo Central : difficiles préalables des agents de l’ex Repere pour reprendre le travail

Les agents et cadres révoqués de l’ex Repere,aujourd’hui  Direction générale des recettes du Kongo Central (DGRKC) acceptent de reprendre le travail. Mais ils posent au gouverneur Jacques Mbadu des conditions qu’ils risquent de ne pas être acceptés.

 Après une révocation de près d’une année, le gouverneur vient de recevoir  10 des 365 agents et cadres révoqués de l’ex Repere. ‘’Il nous a informé qu’il nous réintègre tous sauf quatre de nos collègues pour détournement. Le début du travail est prévu en janvier prochain en prévision du vote de l’édit portant fonction publique. Un forfait de 300 000 Fc (256$) va nous être remis pour les festivités de fin de l’année’’, à en croire l’un d’eux.

 Préalables

Désormais  regroupés au sein de l’Association des cadres et agents de la DGR/KC (ACAD), ils viennent de signer un communiqué. ‘’Notre lutte consiste à regagner les bureaux de la DGR/KC en application des dispositions des arrêtés provinciaux pris par l’exécutif provincial et dont la teneur a été parfaitement étayée au travers des médias. Tout membre de l’ACAD dispose d’un dossier administratif régulier et actualisé logé dans les classements de la direction générale. Exiger une formalité préalable ou supplémentaire à remplir s’apparente à une moquerie’’, peut-on y lire. Un autre extrait dit :’’ Renvoyer en janvier 2017, l’accès à leurs bureaux doublé fallacieuse promesse d’argent pour les fêtes de fin d’année 2016-2017 dénote d’une mauvaise foi. L’ACAD exige la libération, sans condition du chef de division Basile Makoso, injustement détenu au camp Molayi.’’

One Response to "Kongo Central : difficiles préalables des agents de l’ex Repere pour reprendre le travail"

  1. Kembo wa Kembo  23 novembre 2016 at 13:02

    S.O.S
    Ces agents de ex-REPERE n’etaient que des inciviques economiques contre le Kongo Central, voila pourquoi Mbadu a bien agit de les renvoyer tous… Ou est le probleme…? Il ne faut jamais avoir pitie d’un voleur car un jour il pourra te tuer…

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.