Kongo Central : des députés exigent la déchéance du président de l’Assemblée

Kongo Central : des députés exigent la déchéance du président de l’Assemblée

Après avoir échoué de faire tomber Jacques Mbadu, le gouverneur du Kongo Central par une motion de défiance la fois dernière, les députés provinciaux du Kongo Central initiateurs de cette motion montent au créneau. Ils récusent et mettent en accusation le président de l’Assemblée provinciale qui, selon eux, s’est investi pour bloquer cette motion.

Selon les huit signataires de la motion ‘’alors que la conférence des présidents avait constaté à l’unanimité que la motion susvisée remplissait bel et bien toutes les conditions requises par la Constitution et les dispositions légales pertinentes en la matière, le président de l’Assemblée provinciale, l’honorable Léonard Nsimba ,au mépris  de la décision de la conférence des présidents, a développé des mesures inconstitutionnelles pour bloquer l’examen de la motion dont question par la plénière…’’

Destitution et mise en accusation

Le 8 décembre dernier, la motion de défiance à l’encontre du gouverneur accusé notamment de mauvaise gestion a été rejetée.  Motif évoqué : le gouverneur ne peut pas être poursuivi par une motion de défiance mais par une motion de censure. Ces députés signalent que dans d’autres provinces des gouverneurs ont été déchu par la motion de défiance. Ils citent José Makila, Trésor Kapuku, Louis Léonce Muderwa et Cyprien Lomboto. Et de conclure : ‘’ Nous estimons que le président Léonard Nsimba est une entrave  à l’exercice de nos prérogatives constitutionnelles et à la démocratie, de sorte qu’il n’est plus digne d’assumer les fonctions de président de notre Assemblée provinciale. Par conséquent, nous sollicitons à l’auguste plénière de voter sa destitution et sa mise en accusation, en vertu de l’article 184 de notre règlement intérieur.’’

 

 

One Response to "Kongo Central : des députés exigent la déchéance du président de l’Assemblée"

  1. Noble  16 décembre 2016 at 14:30

    Maintenant là, nous commençons a avoir des vrai députer au kongo centrale. car nous ne voulons plus une assemblée provinciale là ou il n’y a pas des élus du coté de l’opposition, tous d’eux sont de la majorité. ce quelle assemblée ça, Allez y les honorables nous sommes derrière vous.

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.