Les villes de la Rd Congo sous haute surveillance

Les villes de la Rd Congo sous haute surveillance

A la veille de la fin du mandant de Joseph Kabila, le chef de l’Etat, les villes de la Rd Congo sont sous haute surveillance policière et militaire. Le pouvoir tient à contrecarrer tous ceux qui ne jure que par le départ du président au pouvoir et qui projette des marches.

Sur la place Magasin-Kitambo à Kinshasa, un important dispositif policier est perceptible. Par contre à Bandal sur Bakayawu jusque sur la route 24 novembre, ce sont des militaires de la garde présidentielle qui y sont postés.

Dans plusieurs points chauds de la capitale voire du pays, le décor est le même. Des véhicules et des habitants sont fouillés. ‘’ Nous vivons dans la peur’’, lance un habitant.

A Matadi au Kongo, des réunions de sécurité se sont multipliées. Selon Yav Mushid, le commissaire divisionnaire, des mesures de sécurité sont mises en place non selon pour le lundi mais jusqu’à la Saint Sylvestre. Il a rappelé que selon la lettre du gouverneur du 21 novembre dernier, toute manifestation ou meeting sera dispersée par la police.

La peur

A Kindu, à en croire notre source, le gouverneur promet  qu’il s’occupera personnellement des médias qui oseront relayer l’appel à la marche de l’opposition. Malgré que le dialogue entre la majorité et le pouvoir sous la médiation du Conseil épiscopal national au Congo reprend le mercredi au retour des Evêques appelés au Vatican par le pape, le ‘’Rassemblement’’ ne décolère pas. Sur les réseaux circulent une vidéo avec un message de Félix Tshisekedi de l’UDPS appelant les Congolais à s’opposer au maintien de Joseph Kabila au pouvoir.

En effet, le mandant du président de la République prend fin officiellement le 19 décembre. Plusieurs habitants, la peur au ventre décident de rester ce jour à la maison.

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.