RDC:la validité des vehicules d’occasion à importer passent de moins de 10 ans à moins de 20 ans

RDC:la validité des vehicules d’occasion à importer passent de moins de 10 ans à moins de 20 ans

Unevoiture d'occasion nouvelle règlementation sur l’importation des véhicules d’occasion en RDC. Désormais, ils doivent  »présenter un état technique satisfaisant, attesté par un centre de contrôle du pays de provenance, préalablement agréé par le ministère de Transport et voies de communication et par celui  des Finances de la RDC ». La deuxième condition est:  »avoir été mis en circulation sur une période n’excédant pas 20 ans ». Cette nouvelle a fait boule de neige.  »C’est salutaire pour nous. Moi, par exemple, je vivais de la vente des bill of cost. Mais depuis que l’ancien Premier ministre avait pris cette mesure, je peine à m’en sortir. Maintenant, le retour de ces véhicules d’occasion qui sont nombreux redonneront vie à mes activités mais aussi aux villes de Boma et de Matadi », se réjouit Marcel Nzuzi, un habitant de Matadi(bill of cost,objets de seconde main qui proviennent de l’Europe). »Je veux enfin reprendre mes activités culinaires », lance contente Sylvie. A Boma, elle tenait une gargote qui recevait des clients qui vivaient notamment de la vente des véhicules d’occasion. Joie aussi chez les Congolais de la diaspora.  »C’est salutaire pour l’économie de la RDC car, tout ce qui se fait au Kongo Central qui est la porte d’entrée et de sortie a une implication dans d’autres provinces », précise Jean-Claude Mavambu, un originaire du Kongo central qui vit en Belgique.

Cette décision du Premier ministre sortant Samy Badibanga prise par un décret datant du 4 avril 2017 modifie celui de Matata Ponyo du 2 octobre 2012 qui restregnait l’importation des véhicules à moins de 10 ans.

 

One Response to "RDC:la validité des vehicules d’occasion à importer passent de moins de 10 ans à moins de 20 ans"

  1. kembo.wakembo  20 avril 2017 at 8:26

    S.O.S
    Oui, mais les congolais sont trop abusifs… ne voulant jamais respecter la loi et les textes… En Angola, cette meme decision ne pose jamais probleme , pour la securite des personnel…. Kongolais, mutu pasi, mawa trop…

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.