Formation sur la gestion de l’information électorale à Matadi:une première journée intéressante pour les professionnels des médias

Formation sur la gestion de l’information électorale à Matadi:une première journée intéressante pour les professionnels des médias

La gestion de l’information en période électorale dans un contexte de crise:régulation et autorégulation en RDC,cadre légal ,institutionnel,défis et perspectives sont les thèmes que les professionnels des médias de Matadi apprennent depuis ce jeudi au centre de l’Église du christ au Congo à Coca-Cola à Matadi. Cette formation de deux jours est organisée par le PNUD à travers le Projet d’appui au cycle électoral du Congo(PACEC).Les participants sont contents.

Pour  cette première journée Bernadine Kiatondo,secrétaire exécutif provinciale de la CENI a planché sur  les élections en RDC,le cadre légal ,institutionnel, defis et perspectives. Beaucoup d’éléments relevés ont démontré que les journalistes commentent beaucoup d’erreurs dans le traitement des questions électorales et ce,au profit des invités.  »Je déplore le fait que  certains de vos invités se font passer pour des experts en matière électorale induisant la population en erreur. Or,vous avez la possibilité de vous ressourcer à la CENI »,les rappelle-t-elle. Coordonnateur du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication(CSAC),Mabanza Kukola,reconnaît que les journalistes qui traitent la question électorale manquent souvent de maîtrise. »Certains sont menés en bateau par les invités et d’autres sont même interpellés »,dit-il dépité.

«Il est impossible de former sans être informé»

Les matières dispensées au 38 participants(journalistes et cameramen) les a réjouis.  » J’ai déjà de la matière pour relever le niveau des débats de mes émissions.Je veux désormais recadrer mes invités »,promet Rebecca Ntumba,journaliste à la Radio télévision Matadi(RTM). Et Daniel Matondo de Sara TV d’ajouter: »Je pourrai maintenant apporter la bonne information dans mon émission «Autour de la table».Car,il est impossible d’informer sans être informé. »

Le vendredi,dernière journée, la formation se focalisera sur notamment:La régulation et l’autorégulation.

Désire Baere,le responsable du Pacec facilite cette formation.

 

One Response to "Formation sur la gestion de l’information électorale à Matadi:une première journée intéressante pour les professionnels des médias"

  1. David  25 août 2017 at 14:07

    bonjour il est lmportant et une grande importance de former les informateurs comme journalistes du kongo cental enfin d eviter toute forme de derapage dans le periode electoral chez les proffessionels de micro.

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.