Matadi:des professionnels des médias décident de traiter avec professionnalisme l’information électorale

Des professionnels des médias de Matadi lors de la fin de la formation sur l'information électorale organisée par le PACED en collaboration avec le PNUD dans la ville portuaire/Infobascongo

Des professionnels des médias de Matadi lors de la fin de la formation sur l’information électorale organisée par le PACED en collaboration avec le PNUD dans la ville portuaire/Infobascongo

La formation sur la gestion de l’information électorale en faveur des professionnels des médias de Matadi,organisée par la PNUD à travers le Projet d’appui au cycle électoral du Congo(PACEC) touche à sa fin. Ces hommes et femmes des medias lèvent l’option de traiter avec professionnalisme ce sujet.

Samy Mamangana,cameraman à la Radio télévision nationale congolaise,chaîne provinciale du Kongo Central;

 »J’ignorais beaucoup de choses auparavant sur le processus électoral en RDC.Après cette session,je ferai de bonnes réalisations des émissions traitant l’information électorale. Je saurai non seulement encadrer les journalistes mais surtout leur rappeler s’ils veulent être induits en erreur par un invité.Et,en tant que monteur,je saurai désormais ce qu’il faut élaguer et ce qu’il faut garder. »

Roukiya Mpaka,journaliste à Canal Congo television(Cctv)

 »Je suis éclairée sur pas mal de questions au sujet des élections,du cycle électoral…Je suis contente.Je maîtrise maintenant les informations sur les périodes pré et post electorales.Au départ,je me taisais lorsqu’il fallait parler de cette matière.Je peux à présent mieux la traiter »

Derick Lelo,journaliste à la radio télé diocésaine Nguizani;

 »J’ai déjà été fauché[ mené en bateau] par un invité au sujet de l’élection et j’ai été interpellé par la CENI.Désormais,je veux traiter ce sujet avec beaucoup de responsabilité car l’élection est un sujet sensible. »

Charles Nguvulu,correspondant du journal L’Observateur

 »J’ai eu à écrire deux articles sur le processus électoral sans me ressourcer auprès de la CENI.Je salue cette initiative qui existe désormais entre nous et elle. »

Encadré

Matadi:des professionnels des médias adoptent un Code de bonne conduite des journalistes congolais en période électorale

Les journalistes décident:

-De bannir l’incitation à la violence,à l’hospitalité et à toute forme de stigmatisation et d’incriminations sur base raciale,tribale,ethnique en période électorale;

-Eviter de diffuser des informations électorales non vérifiées;

-Éviter de publier les résultats des scrutins avant ceux proclamés provisoirement par la CENI.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.