Kinshasa : une marche de santé dans un élan de confraternité démarre les activités festives du premier anniversaire de Journaliste en action

Kinshasa : une marche de santé dans un élan de confraternité démarre les activités festives du premier anniversaire de Journaliste en action

Rien de tel une bonne marche de santé pour lancer les activités de célébration de son premier anniversaire. C’est la formule qu’a choisi Journaliste en action (JA). Le tout s’est passé dans un climat de grande confraternité.
Vêtus en tenue de sport ce dimanche de septembre devant la station-service Sonahydroc, à proximité du Palais du peuple à Kinshasa, des professionnels des médias et leurs invités visiblement contents s’apprêtent à se lancer à la marche de santé. ‘’ C’est dans le cadre de l’an 1 de JA que nous organisons cette marche. Nous tiendrons une réunion pour parler de ce que JA a déjà fait, ce qui n’a pas marché et comment améliorer. Pour aujourd’hui, nous voulons faire valoir la confraternité, l’amitié. Nous voulons lier l’utile à l’agréable’’, circonscrit Mimie Engumba, la présidente de cette association.
Bouteilles d’eau en main, les marcheurs ont parcouru près de cinq kilomètres jusqu’à la place Chez Flore à Gombe. Une grande première pour certains professionnels des médias. ‘’ Je n’ai jamais participé à une marche de santé. Je suis contente parce que cela m’a permis de brûler des calories en ce moment où j’ai pris du poids. Nous, les journalistes, nous passons le temps dans nos rédactions et dans des reportages. L’activité physique est rare. Je conseille aux autres de nous emboiter le pas pour être en bonne santé’’, se réjouit Blandine Yaba de Télé 50. Juvénal Vangu un autre journaliste enchaîne :’’Pour une fois, j’ai marché. Avec ce que j’ai vécu aujourd’hui, j’ai compris que de temps en temps, transpirer fait du bien. Si cette activité peut devenir régulière, cela va contribuer à notre bonne santé.’’
Des activités à venir
Au point de chute, Sergine Rehema, secrétaire général de JA a annoncé une série d’activités pour célébrer le premier anniversaire de cette association. Parmi elles, une formation sur l’écriture journalistique le samedi 16 septembre. Ce qui a émerveillé un des invités. ‘’ C’est une bonne chose d’avoir des structures comme JA, lance Didi Mutombo,chargé de la logistique d’ Oasis eau minérale. Je suis content d’apprendre qu’outre la marche d’aujourd’hui, il y aura une formation mais aussi que les Congolais peuvent s’en sortir en étant unis dans une association et promouvoir leur travail.’’

Jeune association,JA regorge en son sein des valeurs. »Il y a des têtes bien faites.Je vois des gens qui peuvent être des chefs d’entreprises,des Premiers ministres,des ministres et pourquoi pas de chefs d’États »,estime Yaba.
Cette première activité a été marquée par un climat de convivialité. C’est sous ce signe que la présidente de JA avait promis d’évoluer lorsqu’en mars 2017, elle prenait les commandes de cette jeune structure.

Leave a Reply

Your email address will not be published.