Kongo Central:la société plaide pour l’amélioration des conditions carcérales

Kongo Central:la société plaide pour l’amélioration des conditions carcérales

Au Kongo central,les conditions de vie des détenus et des prisonniers deviennent de plus en plus inquiétantes.Conséquences:la malnutrition gagne du terrain,le  nombre des décès prend de l’ascension.La société civile de cette province monte au créneau pour dénoncer cette situation et fait des recommandations.

Ce matin à la prison de Tshela,un prisonnier est décédé. Ce qui porte à six le nombre de morts dans cette institution carcerale depuis le 10 août. En cette même période,18 pensionnaires de la prison de Mbanza-Ngungu sont morts.Leurs dépouilles mortelles sont gardées à la morgue de Nsona-Nkulu,deux de la prison de Boma sont aussi à la morgue,cinq du Camp Molayi,la prison centrale de Matadi, pendant que 18 viennent d’être inhumées à Boko. »Le rôle de la prison est la rééducation ainsi que la préparation à la réinsertion sociale et non sa substitution en centre de privation,des dépravatios des moeurs et de destruction des vies humaines »,regrette les organisations de société civile du Kongo Central.

Fort de ce constat,elles dénoncent:

-le manque de ravitaillement en vivres de toutes les prisons de la province et ce, depuis trois mois exposant les détenus à la malnutrition et causant la mort des prisonniers;

-le mélange des prévenus et condamnés au sein des mêmes institutions pénitentiaires;

-la concentration des mineurs et des adultes;

-la fusion des civils et des militaires;

-le non respect des standards internationaux en matière de détention;

-les mauvaises conditions hygiéniques au sein des pavillons et des prisons qui exposent les détenus et prisonniers à des épidémies telles que le choléra,la tuberculose…

-le pléthore des effectifs des prévenus par rapport aux condamnés à cause de la lenteur du traitement des dossiers judiciaires par le parquet et le taux des frais de justice dépassant la fixation légale.

Recommandations

De ce qui précède,la société civile du kongo central fait des recommandations.Elle demande:

.Au gouvernement central :

– de prendre conscience et de respecter la procédure de ravitaillement des prisons à sa charge,notamment celles de Matadi,Mbanza-Ngungu et Boma;

-planifier la délocalisation de toutes les prisons en construisant des prisons modernes répondant aux normes internationales de détention;

-Réaménager les prisons existantes et infrastructures hygiéniques en approvisionnement en désinfectants.

Elles ont aussi fait des recommandations à l’Assemblée provinciale,au gouvernement provincial,à la justice et aux partenaires techniques et financiers.

Leave a Reply

Your email address will not be published.