Kinshasa : environ 2 000 kits scolaires distribués par la Fondation Ngudianza dans le district du Mont Amba

Kinshasa : environ 2 000 kits scolaires distribués par la Fondation Ngudianza dans le district du Mont Amba

La campagne à succès « distribution des kits scolaires dans le district du Mont Amba »lancée par la Fondation Ngudianza appartient désormais au passé. Les confins des quartiers populeux de Kisenso ont constitué la dernière étape de cette donation. Joie des enfants et des parents qui caressent le vœu de voir d’autres actions menées en leur faveur.

‘’Eh! Ce sont des jolis sacs! Ils y ont aussi mis des cahiers, des crayons, il y aussi des gommes…‘’, lance émue en lingala, une élève de la deuxième primaire à Elykia dans le quartier Nzeza à Kisenso,à sa collègue(Lingala, une des quatre langues nationales de la RDC, Ndlr).Ils sont une vingtaine,très contents,entassés dans une petite ‘’salle de classe’’ en terre battue,  sans fenêtre et faite des tôles galvanisées. D’autres élèves viennent dans ce centre de récupération sans sacs. ‘’ Les conditions ne sont pas faciles. C’est d’ailleurs pour ça que le minerval ne coûte que 10 000 fc (7$)’’, explique Caroline Divioka, la directrice.

Soulager les parents

A près de deux kilomètres de là, se trouve le complexe scolaire ‘’Terre promise’’ dans le quartier Anciens Combattants.Ici, ils sont une trentaine à bénéficier de la générosité de la Fondation Ngudianza. Parmi eux, un enfant en tenue débraillée. Culotte déchirée derrière et attachée par un fil de fer, il porte une chemise déboutonnée et des chaussures en lambeau. Le sac, il n’en possède pas. C’est aussi pour ça que cette fondation a choisi ce quartier. ‘’Nous savons que les parents sont en difficultés. Nous avons pensé vous soulager tant soit peu’’, aexpliquéavec modestie Néfertiti Ngudiaza Kisula. Et un seul message aux élèves : ‘’L’école est le fondement du bien-être. Soyez sérieux, je veux que tous vous réussissiez.’’Au complexe scolaire Avenir, groupe scolaire Suami et à l’école primaire Lisungi, les enfants ont dansé, chanté et dit en cœur : Merci maman Ngundiaza. Au total 300 kits scolaires sont parvenus aux élèves en cette dernière journée. Une centaine avait aussi été remis, toujours à Kisenso, la semaine dernière auprès des membres de la Solidarité pour le développement du manianga(Sodema). Elle s’était adressée à eux dans son dialecte : le kimanianga(Kimanianga, une des variantes du Kikongo parlée à Luozi, Ndlr).‘’Chers parents, battons-nous pour la scolarisation de nos enfants. Car, c’est eux qui nous remplacerons demain. Nous avons, nous aussi, bénéficier du soutien de nos parents. Assurons leur avenir’ ’, avait-elle conseillé.

Cette donation porte donc à environ 2000, le nombre de kits distribués. Outre Kisenso, les autres communes du district du Mont Amba prises en compte sont : Lemba, Limete, Matete.

Satisfecit des enfants et parents

« Il est malheureux d’être heureux seul » Cet adage qu’a appliqué la Fondation Ngudianza a été salué par les enfants et les parents. Dans la salle paroissiale Saint Alphonse de Matete, des écoliers reconnaissants avaient apporté des produits agricoles à la présidente Ngudianza. Dans leur gibecière : des feuilles de manioc, pastèques, chickwagues…’’ Merci pour les sacs à dos et les objets classiques. Que Dieu vous bénisse’’, avaient-ils dit.Satisfait, un parent de Lemba avait lancé :‘’Je suis fonctionnaire et vous connaissez notre situation difficile.Je suis venu avec mes petits-enfants. Leurs mamans peinent parce que leurs papas ne les scolarisent pas.Ces kits nous soulagent car nous ne savions comment nous y prendre à trois jours de la rentrée de classe. Que Dieu bénisse maman Ngudianza’’, implorait Louis Mayilulu.

Fort du geste de la Fondation Ngudianza qui travaille en collaboration avec le Collectif des associations pour le bien-être familial (CABEF), plusieurs parents ont souhaité qu’elle continue de s’illustrer dans des actes de bienfaisance.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.