Matadi : trois jeunes condamnés respectivement à 20 ans, 9 mois et 2 mois de prison

Matadi : trois jeunes condamnés respectivement à 20 ans, 9 mois et 2 mois de prison

Six personnes ont été jugées au tribunal de grande instance de Matadi ce mardi pour avoir été arrêtées par la police, dans le parage du domicile de monsieur Tshikokolo Tshimbungu au quartier Ville haute en commune de Matadi,  après avoir été victime d’un vol vers 3 heures du matin. Chefs d’accusation : association de malfaiteurs et détention du chanvre à fumer. Trois sont condamnés, deux acquittés et un enfant envoyé au tribunal pour enfants.

Ils sont tous passés à la barre, ces jeunes qui risquaient la peine de mort. Manzanza Buya, 20 ans et Mabiala Mavungu, 22 ans ont été appréhendés dans un même lieu. Ils ont résisté farouchement aux policiers avant d’être arrêtés. C’était lors d’une patrouille motorisée  dans la nuit du 08 au 09 novembre dernier.m

Le tribunal a requalifié les faits. Du coup, ila condamné Manzanza à 9 mois de prison ferme pour outrage aux agents de l’ordre et  Mabiala à 2 mois de prison pour tapage nocturne.Lekosa, 22 ans a été identifié par la victime Tshikokolo. Il écope de 20 ans de servitude pénale pour association des malfaiteurs. Au sujet de Jeancy Kapela, 16ans, les juges se sont déclarés incompétents. Ils l’ont mis à disposition du tribunal pour enfants.

Deux acquittés

Quant à Mbongo Matondo et Lomanga Muteba, ils sont  acquittés. Ils ont démontré qu’ils étaient des fabricants des cercueils dans un pompe funèbre à côté de la morgue de l’hôpital général de référence de Kinkanda et que, ce jour-là, ils ont travaillé jusque tard parce qu’ils avaient un cercueil à livrer le matin. ‘’ Au moment où je suis sorti pour prendre mon bain, les policiers m’ont arrêté avec mon ami qui était déjà au lit’’, a déposé Mbongo. Ce dernier reconnaissait un des policiers qui les avaient arrêtés et le président de l’association des fabricants des cercueils a confirmé qu’ils sont bel et bien leurs membres.

One Response to "Matadi : trois jeunes condamnés respectivement à 20 ans, 9 mois et 2 mois de prison"

  1. Nkomi Mbuta  5 décembre 2017 at 14:08

    Ce Tshikokolo Tshimbungu serait plus en sécurité chez lui au Kasai … Ces gens qu’ est ce qu’ ils viennent foutre au Kongo central ?

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.