Matadi: organisés, des jeunes du Nord capturent huit racketteurs

Il est 4h du matin à Matadi lorsque des habitants du Nord se réveillent en sursaut à cause du bruit. Beaucoup ne savaient pas qu’Il y avait d’autres personnes qui n’ont pas fermé l’œil : des jeunes organisés en cellule d’autodéfense. Comme des trophées, ils présentent huit présumés racketteurs. ‘’ Nous sommes décidés d’en finir une fois pour toute. Nous allons les traquer jusqu’à leur dernier retranchement, nous les avions tous identifiés, ce n’est qu’une question des temps’’, promet Ngoma Pitshou, l’un d’eux.

’…nous sommes organisés…’’

Souvent les habitants des quartiers Mbuzi, Lieutenant Mpaka, Mongo… sont victimes d’extorsions des biens et d’argent, d’agression physique de la part des racketteurs. ‘’ Comme nous sommes organisés personne n’a plus peur des représailles. Mais, il faut que les autorités nous aident’’, implore Thomas Mabeka.

Ces jeunes agissent conformément au message leur transmis il y a bien longtemps par la police de proximité. ‘’Nous sommes appelés à l’aider cela va de notre sécurité’’, soutient Moise Nsumbu. Mais quand, ils mettent la main sur des présumés racketteurs, ils n’oublient pas la désolation qu’ils sèment. Fâchés, ils n’hésitent à les molester. ‘’Ces jeunes sont à encourager pour l’initiative, mais nous les mettons en garde une fois qu’ils arrêtent un suspect ils doivent le remettre à la police au lieu de le lyncher’’, insiste Noor Lukombo, le bourgmestre de Nzanza. Les habitants, eux, justifient ce comportement : ‘’ Souvent si nous arrêtons ces malfaiteurs, nous les livrons à la police quelques jours après ils sont  libérés  et ils  reviennent avec force. La justice nous parle de faute des preuves’’, regrette Clarisse Ntumba.

Leave a Reply

Your email address will not be published.