Bas-Congo : enregistrés, des enfants vont appartenir juridiquement à leurs parents

Nombres d’enfants n’ayant pas de preuves juridiques d’appartenance à des parents et à la nation Congolaise au Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa sont reconnus maintenant. C’est grâce à la campagne d’enregistrement  à l’état civil lancée et appuyée par le Fond des nations-unies pour l’enfance (Unicef).

11.000 enfants de 91 jours à moins de 18 ans viennent d’être  enregistrés à l’état civil. La campagne œuvre de l’Unicef démarrée le 03 janvier dernier va se clôturer dans une semaine au Bas-Congo et déjà, les résultats sont là. Ils seront après passe au jugement supplétif affiliés à des parents et reconnus par l’Etat Congolais. Chef de Bureau, Unicef/Matadi, Robert Ndundula, s’en réjouit . Satisfecit aussi de Claude francis Nsimbi, Président du tribunal de paix de Matadi. ‘’ Il fallait bien le faire. Car, c’est une obligation légale du code pénale en son article 107.’’. 

Pourtant, cette campagne ne visait que 5.000 enfants. L’engouement continue si bien que les juges dans tribunaux de paix sont débordés. La démarche première de cette agence des Nations –Unies était de sensibiliser les parents. Dans les communes de la ville portuaire ,des banderoles sont encore perceptibles. Elles invitent les parents à faire enregistrer gratuitement  leurs enfants à l’état civil. A Boma à 120 km de Matadi, une caravane motorisée a été organisée, confirme Nana Mbungu, journaliste à la Radio télé Boma. ‘’

Beaucoup de parents ne l’avaient pas fait par ignorance, d’autres  par négligence.  ‘’ C’est vraiment maintenant une belle opportunité car l’argent me faisait défaut pour enregistrer mon fils. ‘’,  se réjouit T. Matala, un parent de Matadi. Il se souvient avoir été soumis au paiement de 200$ de jugement supplétif pour sa fille qui devait voyager pour la Grande Bretagne juin 2008. Cependant, l’Unicef continue à inviter les parents à enregistrer les enfants gratuitement dans les trois mois qui suivent la naissance au lieu d’être enjoints à des jugements supplétifs.

Leave a Reply

Your email address will not be published.