Crise à l’Université kongo: le rectorat rouvre ses portes.

Crise à l’Université kongo: le rectorat rouvre ses portes.

la crise de légitimité des organes qui dirige ce patrimoine culturel kongo ne laisse pas indifférente les composantes de la communauté . Les professeurs de l’Université kongo(UK) formés à l’étranger relèvent plusieurs manquement et un système de gestion obsolète. Exavier Bitemo doyen des professeurs de cette université la soulevé lors  d’un point de presse .

Il affirme que les conclaves est le seul moyen pour refondre l’uk 28 ans après. Le comité de gestion et le pouvoir organisateur qui sont fin mandat tiennent mordicus aux élections. Le personnel de l’Université de son côté soutient la position des professeurs dans leur déclaration ainsi par les affiches plaquées devant l’entrée principale du rectorat bloquée. « Nous disons non à une gestion médiocre.Que les médiocres dégagent »,peut-on y lire.

Les violons s’accordent

L’administrateur du territoire Pamphile Ngoto  joue au sapeur pompier . Il met sur la table les différents groupes d’intérêts . Les notables par le truchemenr de Pierre Anatole Matusila,ancien président du pouvoir organisateur de l’UK est venu s’enquérir de la situation . »Si le conclave est une voie obligée que tout le monde se retrouve autour de la même table pour le bien- être de la jeunesse. Il n’est vraiment pas bien de voir cette crise perdurer »,conseille-t-il. Le personnel a entendu l’appel des autorités.Il a ouvert les portes du rectorat de l’uk à la maison kitala . Toutes les activités ont repris et les inscriptions sont en cour . Le deuxième test est prévu pour ce 6 octobre 2018 dans tous les sites.

Par Jean-Luc Kissakanda

3 Responses to "Crise à l’Université kongo: le rectorat rouvre ses portes."

  1. Kembo wa Kembo  2 novembre 2018 at 10:49

    S.O.S.
    Je demande d’abord qu’on cesse de politiser l’UK, SVP…
    Que l’UK soit aussi ouverte dans les autres territoires du Kongo Central, Tshela.Lukula, Muanda, Boma, Luozi, Lukaya, et meme a Matadi chef lieu de la province, et pourquoi pas dans d’autres provinces de la RDC…
    Nous, a l’etranger nous cherchons des moyens pour faire de l’UK une grande Universite en Africa…
    Courage… dans la paix et l’union, nous vaincrons…

    Répondre
  2. Albert KISUKIDI  9 octobre 2018 at 20:44

    Ne cassez pas cet outil, le véritable patrimoine concret d’acquisition des savoirs que les Ne Kongo peuvent transmettre autant qu »‘ils vivront sur cette terre, à leur postérité.

    Et à chaque fois que se poserait un problème de crise grave à l’UK, les responsables et le peuple Kongo devront s’arrêter une moment et se REMÉMORER les circonstances et les énoncés des motifs qui avaient conduits nos frères et soeurs , notables, du Kongo Central de b^tir cette oeuvre capitale pour de générations des jeunes Ne Kongo, présents et à venir !

    Un peuple sans mémoire se fait tout voler et déposséder !!

    Répondre
  3. Albert KISUKIDI  8 octobre 2018 at 19:20

    DE GRACE MES FRÈRES ET SŒURS,
    ,
    Ne cassez pas cet outil, le véritable patrimoine concret d’acquisition des savoirs que les Ne Kongo peuvent transmettre autant qu »‘ils vivront sur cette terre, à leur postérité.

    Et à chaque fois que se poserait un problème de crise grave à l’UK, les responsables et le peuple kongo devront s’arrêter une moment et se REMÉMORER les circumstances et les énoncés des motifs qui avaient conduits nos frères et soeurs , notables, du Kongo Central de b^tir cette oeuvre capitale pour de générations des jeunes Ne Kongo, présents et à venir !

    Matondo

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.