Plus de 500 femmes de la Funa expérimentent la machine à voter grâce au Consortium de femmes de la RDC, thématique tourisme

Plus de 500 femmes de la Funa expérimentent la machine à voter grâce au Consortium de femmes de la RDC, thématique tourisme

Le consortium de femmes de la RDC, thématique tourisme a organisé une journée de sensibilisation sur le processus électoral et la simulation de la machine à voter dans la commune de limeteà Kinshasa. Les femmes ont apprécié l’usage de cette nouvelle technologie.

Francoise Bokela est de l’ONG Nzango Mont Carmel. En moins de deux minutes, elle a réussi à manipuler la machine à voter. »Je suis contente de faire l’exercice de vote aujourd’hui. Je sais que le jour du vote le 23 decembre,je ferai moins d’une minute.Contrairement aux on dit des politiciens qui nous casse les oreilles chaque jour dans les médias disant que chaque électeur fera six minutes, c’est faut à considérer ce que j’ai vu aujourd’hui »,témoigne-t-elle.Elle conseille à tous les congolais » de faire comme elle,d’expérimenter la machine avant de la critiquer ».

Pauline Luana de l’ONG Jacquie Pente,elle fait la différence avec le système de vote manuel de 2011. »J’ai vu les visages de mes candidats en moins de deux minutes pendant qu’autrefois cela prenait plus de temps avec huit pages « ,explique-t-elle.

Elles sont 500 à avoir utilisé la machine à voter. Auparavant,elles avaient posé plusieurs questions aux agents de la CENI,chargés de la sensibilisation.

Atteindre le quota de 30%

Rachel Tshitoko,time leader du consortium de femmes de la RDC,thématique tourisme désire que plusieurs femmes députés nationales comme provinciales gagnent aux prochaines élections. Voilà pourquoi, il sensibilise les femmes des ONG,de la société civile. « Elles constituent plus de 50% de l’électorat.Si la femme comprend comment voter et pourquoi,je crois que son quota au parlement va augmenter par rapport aux élections passées et ces femmes vont influencer  la prise de décision au niveau du parlement et cela pourrait amener à avoir le quota de 30% des femmes dans des postes de prise des décisions tel que le veut le chef de l’Etat Joseph Kabila ».

Le consortium de femmes de la thématique tourisme regroupe les femmes des ONG Nzango, JPS et d’autres structures de la société civile de la Funa(Bandal,Ngiri-Ngiri,Bumbu,Makala,Selembao,Kalamu et Kasa-Vubu).

Par Helene Sodi

Leave a Reply

Your email address will not be published.