Matadi : ouverture de la session extraordinaire de l’assemblée provinciale

Matadi : ouverture de la session extraordinaire de l’assemblée provinciale

L’hémicycle de l’organe délibérant du kongo central fait salle comble pour cette session extraordinaire mercredi 30 janvier 2019. Les trente sept députes, 33 hommes et 4 femmes, élus au scrutin du 30 décembre 2018 exceptés les 4 chefs coutumiers à coopter sont présents à l’ouverture de cette session extraordinaire conformément à la constitution. Le gouvernement provincial affiche également complet. Trois de ces membres dont le gouverneur Atou Matubuana figurent en effet parmi les députes provinciaux de cette deuxième législature. Dans et autour du bâtiment, des dizaines de partisans sont venus soutenir leurs élus.
Au perchoir, le secrétaire général de l’administration de l’assemblée provinciale isidore Maketo félicite les désormais représentants du peuple pour les cinq prochaines années avant de les mettre devant leurs responsabilités : ‘’Vous avez la lourde tache de choisir le gouverneur de province, les représentants de cette province au sénat et élire le bureau définitif qui engagera cette institution ; ainsi, pour l’intérêt de notre province, de notre institution surtout de vos électeurs, veuillez leur offrir dans le choix que vous aurez à opérer, des personnalités sages, lucides, compatissants envers les autres et plein de hauteur, privilégiant l’ intérêt général au détriment de l’autosatisfaction. Avec une telle vision, nous croyons que le kongo central va réellement amorcer son développement et se conformer à la vision de l’actuel chef de l’état’’
Dans la foulée et conformément à la loi portant principes fondamentaux relatifs à la libre administration des provinces, le bureau provisoire s’installe. Le doyen d’âge, l’honorable Matusila Anatole (71 ans) en est le président ; les deux plus jeunes élus, Mambimbi Alain (26 ans) et Nzolani Laurianne (30 ans) en sont le secrétaire et le secrétaire adjoint. Celle-ci a pour mission la vérification et la validation du pouvoir de membres élus de l’assemblée provinciale, la cooptation des chefs coutumiers désignés par la CENI, l’adoption du règlement intérieur et sa transmission au journal officiel pour sa publication et l’élection et l’installation du bureau définitif de l’assemblée provinciale.
‘’Les seuls paradigmes qui valent pour nos choix devraient être donc ceux qui aident à promouvoir l’intérêt et la vie de l’ensemble des populations du kongo central qui nous ont fait confiance et honneur en nous envoyant dans cette assemblée’’, a lancé Anatole Matusila à ses collègues paraphrasant Isidore Maketo et rapellant le patriostisme et l’intégrité notamment de Joseph Kasa-vubu.
Une minute de silence est observée pour rendre hommage à tous les anonymes morts ou vivants que le président provisoire appelle combattants de la lutte pour un nouveau Congo et à tous les députés provinciaux décédés au cours de la législation passée. L’ouverture de la session extraordinaire de l’assemblée provinciale du Kongo central intervient après l’avènement de la toute première passation du pouvoir pacifique au sommet du pouvoir en RDC le 24 janvier dernier entre Joseph Kabila et Félix Tshisekedi.

Leave a Reply

Your email address will not be published.