Pompière,maçonne…les noms de métiers et professions se feminisent

Pompière,maçonne…les noms de métiers et professions se feminisent

Longtemps au coeur des débats entre amoureux de la langue de voltaire, les noms de métiers et professions se feminisent finalement. L’Académie française a adopté leur feminisation le 28 février 2019.

Votre professeure s’est fait construire une maison par cette maçonne, cheffe d’entreprise de construction et entrepreuneuse de renom. Malheureusement, ce chef-d’oeuvre n’a duré que l’espace d’un matin. Un incendie s’est déclaré. Malgré les efforts des pompières sous la direction de la commandante, Alice, Sergente, tout est cendre. Marie, cette écrivaine, cheffe aux éditions  » La collection  » promet de décrire cet incident dans sa prochaine publication. Elle épinglera à coup sûr le comportement de l’autere de ce crime, ancienne agente de poste.

Aucune entrave à la feminisation

Pas de fautes dans l’usage du feminin dans ce récit. L’Academie française a estimé qu’il n’existe aucun obstacle à la feminisation du français. Pour Anaclet Nzimbala, professeur de français dans une école de Matadi au Kongo central,  »cette feminisation enlève à la langue sa finesse, sa beauté ».
Cependant, en Belgique, Suisse et au quebec(Canada), le français s’est déjà feminisé.

Leave a Reply

Your email address will not be published.